États-Unis : Une baby-sitter brûle les pieds du bébé parce qu’elle « s’ennuie »

Pour faire le travail de baby-sitter, il faut aimer les enfants. Donc ceux qui n’ont pas de patience avec les gamins ne devraient pas faire ce métier.

États-Unis Une baby-sitter brûle les pieds du bébé parce qu’elle « s’ennuie »
publicité

Aux États-Unis, une baby-sitter avait maltraité l’enfant qui était sous sa garde. Une histoire vraiment bouleversante.

publicité

Une baby-sitter aux actes impensables

Ismelda Ramos Mendoza, 36 ans, est une baby-sitter bien connue de la communauté. Les membres de ce dernier lui font confiance. Mais à la surprise générale, elle vient d’être arrêtée pour maltraitance d’enfants. En effet, elle avait fait preuve d’incompétence dans son travail de garde d’enfants. Elle a dû garder une petite fille de six mois. Mais au lieu de prendre soin de lui, elle lui brûle les pieds de l’enfant.

Selon l’information, pendant qu’Ismelda Ramos Mendoza préparait des tortillas dans une poêle, le bébé était vraiment inconsolable. Ainsi, elle s’est énervée et a mis le pied du bébé dans une casserole brûlante. Par la suite, elle a fait comme si de rien n’était.

publicité

Quand la mère avait vu ce qui était arrivé à son bébé, Ismelda Ramos Mendoza a menti. Elle avait martelé qu’elle ne savait ce qui s’est passé. La mère a donc emmené son enfant chez un pédiatre et ce dernier a appelé le 911, le numéro de la police…

Une histoire qui fait vraiment froid dans le dos

Au début de l’enquête, la baby-sitter avait martelé que les pieds du bébé étaient entrés en contact par hasard avec une tortilla chaude dans sa main. Mais la police a mis en doute la version des faits. « Les brûlures étaient graves et ne semblaient pas dues à un accident », a confié l’officier Stone, qui était à la charge de l’enquête. Ismelda Ramos Mendoza a fini par avouer qu’elle avait brûlé le bébé avec une poêle à tortilla en fonte. Les médecins ont soigné la fillette de six mois pour des brûlures au deuxième degré sur la plante des pieds et des orteils.

« Avec tout le respect dû, je ne pense pas qu’elle ait eu à faire ça », affirme Maria Vivar, une voisine de la famille du bébé. « Le bébé ne le méritait pas », avait-elle poursuivi. Le pasteur de la famille d’Ismelda Ramos Mendoza n’arrive pas à croire à ce comportement, mais les preuves sont là. « Je la connais depuis longtemps, peut-être 15 ans », avait dévoilé le pasteur de la Redeemed Christian Church of God à Hyattsville.

Le bébé a du passé deux jours à l’hôpital et s’est remis de ses blessures. Sa vie n’est pas en danger. Pour sa part, la baby-sitter est en ce moment en détention provisoire. Elle va être inculpée pour maltraitance d’enfants, d’agression et de mise en danger d’autrui. Personne dans son entourage n’a voulu apporter son témoignage suite à cette affaire. Les deux filles de la baby-sitter vivent désormais avec ses parents.

publicité

La police tente d’établir s’il y a eu d’autres cas d’abus antérieurs. Cette histoire fait vraiment froid dans le dos, surtout pour les parents avec des enfants en bas âges.

publicité

Amandine Blanc

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.