Excès de vitesse : cette astuce imparable pour échapper aux amendes !

Bon nombre de personnes ont déjà eu droit à une amende pour excès de vitesse. Cependant, grâce aux radars, il y a de moins en moins d’accidents de la route.

Excès de vitesse  cette astuce imparable pour échapper aux amendes !

Ce dimanche 26 juin dernier, nos confrères du JDD ont dévoilé l’astuce imparable pour échapper aux amendes d’excès de vitesse.

Les astuces pour échapper aux amendes d’excès de vitesse

Bon nombre d’infractions sont commises chaque jour sur nos routes. Si l’on ne parlait que du non-respect de limitation de vitesse, le feu rouge ou le stationnement interdit. Pourtant, la plupart de ces conducteurs ne reçoivent pas de sanctions. Pour cause, ils ont des astuces pour échapper aux amendes d’excès de vitesse.

Apparemment, ils conduisent des voitures immatriculées venant des garages fantômes. Ce phénomène passe par la création d’une concession automobile ou un garage fantôme. Pour cela, les escrocs font une demande en ligne au registre du commerce où ils usent d’une fausse identité ou usurpée. Par la suite, ils reçoivent un récépissé d’immatriculation de garage, et peuvent désormais faire l’immatriculation des véhicules. De cette façon, la personne peut conduire comme bon lui semble sans faire face aux amendes.

De l’évasion fiscale

Voir des automobilistes échappés aux amendes d’excès de vitesses deviennent de plus en plus courantes. Vu que le certificat d’immatriculation n’est associé à aucune personne physique, retrouver les escrocs sont impossibles. Pour ne pas se faire prendre, ces derniers mettent même en place une sorte d’évasion fiscale. Grâce à ce système, ils peuvent commettre des délits en toute impunité sans se faire prendre. Si généralement l’adresse est enregistrée dans des coins vagues ou des HLM, certaines fois, c’est beaucoup plus grave.

Avec cette astuce pour échapper aux amendes d’excès de vitesse, ce sont les personnes victimes de l’usurpation qui va payer cher. Il y a des semaines de cela, TF1 avait relaté l’histoire d’un garagiste qui s’est fait usurper son identité. Avec les contraventions de voitures cédées illégalement à son nom, il doit 20 millions d’euros au fisc. En effet, avec le nom de sa société comme couverture, les malfaiteurs ont revendu plus de 5000 véhicules.

Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.