Faire craquer les doigts est-il dangereux pour les articulations ?

Le fait d’étendre ses doigts craquer fait plaisir à certaines personnes.

Faire craquer les doigts est-il dangereux pour les articulations 
© Shutterstock
publicité

A un moment donne de la vie, on s’était tous demandé s’il est dangereux de se faire craquer les doigts. Une question que les experts ont apporté un élément de réponse.

publicité

Faire craquer les doigts, une bulle dans les articulations est à l’origine

Mais est-ce que cette pratique ne met-il pas en danger celui qui la pratique ? Afin de donner une réponse à cette question il faut savoir ce qui se passe quand nos doigts claquent. Il semblerait que le bruit qu’on entend c’est celui de l’explosion d’une bulle à l’intérieur de l’articulation. En effet, lorsqu’on tire sur un doigt, il y a une hausse du volume articulaire. C’est ce dernier qui engendre une bulle de gaz qui va éclater et créer ce craquement que l’on entend. C’est un bruit qui ressemble vraiment à un ballon que l’on gonflerait.

Les causes scientifiques de ces phénomènes

Un autre élément de réponse vient aussi de faire son apparition. Cette fois, il s’appuie sur les IRM, les experts se sont penchés sur la cause du craquement. Vraisemblablement la tension sur l’articulation cause la formation d’une cavité dans le liquide synovial. Il s’agit d’un liquide implanté au niveau des articulations. Après le craquement, la cavité reste visible sur les images. Donc quand on fait craquer le doigts, le craquement est dû à la création d’une cavité et non pas à son explosion. Notant tout de même que faire craquer les jointures reste inoffensif. De quoi rassures ce qui s’adonne à cette pratique. Certains cas de blessures au niveau des tendons après un craquement ont été classés dans les textes scientifiques. C’était plutôt des cas exceptionnels.

publicité

publicité

De son côté, Un médecin californien s’est « autotesté » pour en savoir plus sur ce sujet. Pendant pas moins de 60 ans, il a toujours fait craquer les doigts de la main gauche. A la fin des années 1990, il a décidé de faire une comparaison de ses deux mains à la radiographie. Le médecin n’a pas note de différence. C’est une étude mise en place en 2011 sur des personnes âgées entre 50 et 89 ans qui a permis d’émettre une hypothèse. Il semblerait bien que cette habitude n’impacte en rien l’articulation. Il n’y a donc pas d’usure articulaire par dégénérescence du cartilage. Faire craquer ses doigts n’est pas dangereux.

publicité

Laura Buys

Attirée depuis mon plus jeune âge par l'écriture, c'est avec un énorme plaisir que je participe à l'aventure Ferocee.com en tant que rédactrice. Passionnée de voyage et de mode, je me réjouis de partager avec vous mes différentes passions.