Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Fin de la taxe d’habitation : cette erreur à ne surtout pas commettre en déclarant vos impôts

Fin de la taxe d’habitation : cette erreur à ne surtout pas commettre en déclarant vos impôts

La réforme de la taxe d’habitation, commencée en 2018, est maintenant terminée. Le 1er janvier 2023, c’était la fin de la taxe d’habitation et les Français doivent faire une déclaration d’impôts. Cependant, cette suppression a entraîné la mise en place d’une nouvelle plateforme par la Direction générale des Finances publiques, qui ne doit pas être ignorée.

Déclaration d’impôts : les concernés par la fin de la taxe habitation

Depuis 2018, comme promis par le président de la République Emmanuel Macron, la taxe d’habitation a été progressivement réduite. En 2021, 80% des Français ne la payaient déjà plus, et en 2023, aucun particulier ne devrait payer cette taxe. En effet, l’Etat a mis fin à la taxe d’habitation et on est obligé de faire une déclaration d’impôts. Cependant, cette suppression ne s’applique qu’aux résidences principales. Les propriétaires de résidences secondaires devront toujours payer une taxe d’habitation.

Si vous avez une résidence secondaire ou si vous êtes usufruitier d’un « logement meublé qui n’est pas votre résidence principale ». C’est indiqué sur le site du Service Public, vous devez le déclarer. Pour faciliter les démarches, la Direction générale des Finances publiques (DGFIP) a créé une plateforme dédiée où vous devez indiquer votre occupation du bien. Ainsi, vous devez préciser l’identité des occupants qui y logent en votre absence et la période d’occupation. C’est vraiment la fin de la taxe habitation, on doit faire la déclaration d’impôts cette année 2023.

Les démarches pour ce nouveau dispositif

Il n’est pas nécessaire de déclarer la taxe d’habitation auprès de l’administration fiscale. Selon les indications fournies sur le site de l’Économie et des Finances, vous devriez recevoir un avis d’imposition au cours du dernier trimestre de l’année. Sur cette dernière, il est indiqué le montant à payer pour votre taxe d’habitation. Toutefois, il est important de noter que la redevance télévisuelle, également connue sous le nom de contribution à l’audiovisuelle publique. Cela doit être payé séparément.

Il est donc recommandé de vérifier si vous devez payer cette taxe pour votre domicile. De plus, depuis 2022, la fin de la taxe habitation était mise en place pour conduire à la déclaration d’impôts. Cette mesure a été mise en place pour alléger la charge fiscale des propriétaires de résidences secondaires. Tout en encourageant ainsi la location de ces biens pour les personnes qui en ont besoin. En résumé, bien que la déclaration de la taxe d’habitation ne soit pas nécessaire, il convient de vérifier. En effet, vous devez payer la redevance télévisuelle et de noter que la taxe sur les résidences secondaires a été supprimée en 2022.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Les 6 appareils à débrancher pour économiser 30 % sur votre facture d’électricité

Réforme de l’allocation chômage : le temps qu’il faut travailler pour pouvoir en bénéficier

Épargne : ce placement est plus rentable que le Livret A dans certains départements, les concernés

Épargne : ce placement est plus rentable que le Livret A dans certains départements, les concernés

Attention, des Français sont privés d’eau potable chez eux : les 50 communes concernées

Attention, des Français sont privés d’eau potable chez eux : les 50 communes concernées

Grande distribution : découvrez les départements les moins et les plus chers de France

Grande distribution : découvrez les départements les moins et les plus chers de France

CAF : les conditions pour bénéficier de l’allocation aux adultes handicapés (AAH)