Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Fin du ticket de caisse: Voici les 5 effets pervers de la disparition de la recette au 1er avril

Fin du ticket de caisse: Voici les 5 effets pervers de la disparition de la recette au 1er avril

À partir du 1er avril 2023, les tickets de caisse ne seront plus imprimés automatiquement. Une décision prise pour lutter contre le gaspillage mais qui soulève de nombreuses questions. Quels sont les effets pervers de la fin du ticket de caisse ?

Les effets pervers de la fin du ticket de caisse

La publicité intrusive est un phénomène qui consiste à imposer plus ou moins fortement l’individu exposé. Elles estiment ainsi que cette réforme ouvre la voie à une dématérialisation à marche forcée du ticket. Et cela est susceptible de faciliter via des techniques marketing la création de base de données par les commerçants. Tout en entraînant l’essor de publicités intrusives ou non désirées. En effet, le consommateur pourra désormais choisir de ne pas obtenir de ticket de caisse. Vous pouvez demander l’impression papier du ticket de caisse ou récupérer le ticket de caisse par voie dématérialisée. C’est l’un des effets pervers de la fin du ticket de caisse.

Mais ce n’est pas le seul effet pervers. « La suppression par défaut du ticket porte les germes d’une explosion des situations. Ainsi, le consommateur sera privé de la possibilité de faire valoir ses droits. En renonçant au ticket de caisse, les consommateurs se verront exposés au risque de ne pouvoir apporter la preuve de leur achat. Preuve d’achat indispensable pour se prévaloir des garanties légales ou commerciales, ou encore pour le remboursement en cas de rappel d’un produit alimentaire. Procéder à l’échange d’un vêtement que le vendeur avait proposé pour décider le consommateur au moment d’acheter pourrait également se compliquer », estiment les associations de consommateurs. Découvrez d’autres effets pervers de la fin du ticket de caisse.

Les autres

Autre argument avancé : le ticket permet de vérifier l’exactitude du montant de la transaction. « Une précaution loin d’être anodine. Cela permet d’éviter les erreurs en caisse, comme la non prise en compte d’une promotion », pointent ces associations de consommateurs. Les associations mettent en garde aussi contre le risque de fraude accru aux paiements sans contact en cas de non-impression. « Il est tout à fait possible que le commerçant tape le montant à payer sans que le client le voie s’afficher. Le ticket est alors son seul moyen de vérifier qu’il règle bien la somme qu’il doit au professionnel », explique ainsi l’UFC-Que Choisir. C’est l’un des effets pervers de la fin du ticket de caisse.

Dernier point non négligeable en cette période de forte inflation. « Le ticket de caisse constitue un outil de gestion du budget familial. Cela permet aux consommateurs de matérialiser et de suivre leurs dépenses du quotidien. Dans un contexte d’érosion du pouvoir d’achat, cet élément ne peut être négligé », souligne le communiqué de presse des 12 associations de consommateurs.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Les 6 appareils à débrancher pour économiser 30 % sur votre facture d’électricité

Réforme de l’allocation chômage : le temps qu’il faut travailler pour pouvoir en bénéficier

Épargne : ce placement est plus rentable que le Livret A dans certains départements, les concernés

Épargne : ce placement est plus rentable que le Livret A dans certains départements, les concernés

Attention, des Français sont privés d’eau potable chez eux : les 50 communes concernées

Attention, des Français sont privés d’eau potable chez eux : les 50 communes concernées

Grande distribution : découvrez les départements les moins et les plus chers de France

Grande distribution : découvrez les départements les moins et les plus chers de France

CAF : les conditions pour bénéficier de l’allocation aux adultes handicapés (AAH)