Flora Coquerel : l’ex-Miss France dévoile pourquoi elle refusait de fréquenter les Miss

Dix ans après son couronnement à Miss France, Flora Coquerel dévoile les coulisses de cette compétition.

Flora Coquerel  l’ex-Miss France dévoile pourquoi elle refusait de fréquenter les Miss
© Marc Ausset Lacroix
publicité

Il y a 10 ans de cela, Flora Coquerel avait réussi à accéder à la couronne de Miss France. Très récemment, l’ancienne reine de beauté avait accordé un entretien où elle parle sans tabou de ce concours de beauté.

publicité

Flora Coquerel se confie sur les coulisses de Miss France

Flora Coquerel est devenue Miss France du haut de ses 19 ans. Elle ne croyait pas qu’elle irait si loin dans les concours de beauté. Elle ne savait pas qu’elle devrait mettre en parenthèse une partie de sa vie personnelle et professionnelle.

Lors de l’élection Miss France en 2014, Flora Coquerel avait parlé de sa passion pour la discipline artistique. « Je rêvais de devenir styliste, car j’ai toujours aimé dessiner », avait-elle déclaré. Auprès de Closer, la jeune femme avait précisé qu’elle n’avait pas pensé un instant qu’elle allait devenir Miss France. « Chez moi, on ne regardait jamais la soirée d’élection de Miss France. J’avais même quelques préjugés sur les filles qui s’y présentaient. Je les imaginais imbues d’elles-mêmes et malveillantes », avait-elle confié.

publicité

Après Miss France, c’est miss Univers

Pour devenir Miss France, il faut remplir quelques conditions comme la taille. Flora Coquerel avait pris part au concours de sa région pour assouvir sa curiosité du monde de la mode. Après son élection à Orléans, elle est entrée en lice contre les candidates venues partout dans la France et de Navarre. La préparation de Miss France a été pour Flora Coquerel une « colonie de vacances ». Après ce voyage en Sri Lanka, la reine de beauté a tissé des liens avec d’autres candidates de ce concours.

publicité

Après son élection en tant que Miss France, la jeune femme a participé à l’élection Miss Univers. Lors de cet évènement, l’ambiance était très différente. « Pour certaines, Miss Univers est un objectif de vie. Dans certains pays, notamment en Amérique Latine et en Asie, les filles sont formatées depuis leur plus jeune âge. Elles ont recours à la chirurgie esthétique pour mettre toutes les chances de leur côté », avait affirmé Flora Coquerel. D’ailleurs, elle a réussi à se hisser à la troisième place sans trop faire d’effort. Pour le moment, elle met de côté sa passion pour le stylisme afin de se consacrer pleinement à son association humanitaire Kelina.

publicité

Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.