Françoise Hardy très affaiblie, son fils brise le silence…

Face aux rumeurs qui circulent sur sa mère, Thomas Dutronc est sorti de son silence. Le fils de Françoise Hardy a donné de ses nouvelles.

Françoise Hardy, au plus mal, son fils sort du silence…
© Bestimage - DR France 5
publicité

Dernièrement, Thomas Dutronc, le fils de Françoise Hardy, est sorti de son silence pour parler de l’état de santé de sa mère. En effet, depuis des années, la chanteuse est loin d’être au top de sa forme à cause de son cancer.

publicité

Françoise Hardy, son fils sort de son silence

Depuis des années, Françoise Hardy mène un combat contre un cancer du système lymphatique et du pharynx. D’ailleurs, au mois de septembre dernier, la chanteuse avait déclaré qu’elle se sent « proche de la fin ». Néanmoins, lors d’un entretien, Thomas Dutronc avait déclaré que sa mère n’est pas sur son lit de mort. Il affirme qu’elle a tout simplement des petits problèmes du quotidien. Vraisemblablement, c’est dû à la chimio et la radiothérapie qu’elle suit pour soigner son cancer.

En ce moment, ce qui tient en vie la chanteuse ce sont l’écriture et la chanson. Pourtant, il y a des années de cela, l’artiste avait fait le choix de mettre fin à sa carrière. « Aujourd’hui, je peux dire que, si ma mère n’est pas en bonne santé, ses jours ne sont pas en danger », a affirmé le fils de Françoise Hardy lors d’un entretien.

publicité

Le cancer l’a vraiment mise à mal

Aujourd’hui, Françoise Hardy est en pleine rémission. Cependant, à cause des séquelles de son traitement, elle oublie qu’elle est en voie de guérison. C’est en 2004 que le cancer de Françoise Hardy a été diagnostiqué. D’ailleurs en 2015, elle a été plongée dans un coma artificiel pour lui éviter trop de souffrance. Alors qu’entre temps, on lui diagnostique un autre cancer. Cette fois, pour le traitement, elle a droit à une radiothérapie qui a vraiment affaibli son corps.

publicité

D’après ses propos auprès de Femme Actuelle, Françoise Hardy veut recourir à l’euthanasie. Apparemment, sa propre mère a suivi cette démarche pour partir en grande dame avec l’aide d’un médecin. « Je souhaiterais avoir cette chance. Mais vu ma notoriété, personne ne prendra le risque d’être radié de l’ordre des médecins », martèle-t-elle. En septembre dernier, elle avait aussi évoqué le sujet du féminisme auprès des journalistes de Technikart. « Je refuse l’écriture inclusive : dire “autrice” au lieu d’auteur, c’est affreux ! Je n’apprécie pas non plus les nouvelles féministes qui jugent, condamnent, exécutent quelqu’un qu’elles ne connaissent pas, en ignorant tout de ce dont elles l’accusent », avait déclaré Françoise Hardy.

publicité

Amandine Blanc

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.