Françoise Hardy en fin de vie ! l’ultime confession de Jacques Dutronc

Jacques Dutronc et Françoise Hardy font partie des couples emblématiques français. En effet, depuis toujours, ils sont indissociables.

Françoise Hardy en fin de vie ! l'ultime confession de Jacques Dutronc
© BESTIMAGE - Pan Européenne Edition

Aujourd’hui l’état de santé de Françoise Hardy et Jacques Dutronc est vraiment au plus mal. Or le couple devra faire un choix avant que la maladie rende leur vie infernale.

Françoise Hardy, au bout du rouleau

Françoise Hardy a toujours été connue pour son franc parlé. Effectivement, comme Line Renaud, elle veut avoir le droit de tirer sa révérence dans la dignité. Cependant, pour avoir le cœur net, la chanteuse avait décidé de se renseigner auprès des médecins.

« Leur verdict est sans appel. La morphine est vraiment desséchante, elle ne peut donc être administrée qu’à des doses massives pour que je meure. À des doses plus légères, cela va juste m’empêcher de trop souffrir » avait déclaré Françoise Hardy. Cette dernière est désormais dans un engrenage qui ne va épargner personne sur son passage. Effectivement, cette tragédie va fortement toucher son fils Thomas, mais aussi de son âme sœur Jacques Dutronc. Françoise Hardy appréhende cette séparation avec ceux qu’elle aime.

Des propos attristants

Dernièrement, Françoise Hardy avait fait des confidences sur son quotidien auprès de Femme Actuelle. Lors de cet entretien, la chanteuse était vraiment au plus mal et avait les larmes aux yeux. « Je n’arrive plus à avaler grand-chose, et la préparation des repas, toujours la même, me prend plus de cinq heures par jour », avait-elle déclaré. Vraisemblablement, depuis ses thérapies, elle est vraiment de plus en plus mal, elle vit un vrai enfer sur terre. Néanmoins, elle veut avoir quelque chose sur quoi s’accrocher pour tenir encore le coup. Mais est-ce que c’est l’amour de sa vie qui va tout arranger ?

« Jacques et moi sommes d’accord sur beaucoup de choses et il ne veut pas que je souffre de façon inhumaine à cause des séquelles des traitements lourds et de l’âge », confie l’artiste. Des propos qui laissent croire son fils Thomas que sa mère est d’accord avec l’euthanasie. « Je ne pense pas que je serais trop prompt à faire des démarches. Je n’ai cherché personne et de toute façon, je ne saurais pas comment m’y prendre » avait terminé Françoise Hardy. À première vue, elle est totalement au bout du rouleau.

Roland GRANSART

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.