Françoise Hardy en fin de vie ! L’ultime confession de Jacques Dutronc

Actuellement, l’état de santé de Françoise Hardy et Jacques Dutronc est au plus mal. Dorénavant, le couple devra prendre une décision avant que la maladie ne leur rende la vie infernale.

Françoise Hardy en fin de vie ! L'ultime confession de Jacques Dutronc
© COADIC GUIREC / BESTIMAGE
publicité

Jacques Dutronc et Françoise Hardy font partie des couples mythiques de la musique française. Actuellement, ils sont tous deux loin d’être au top de leur forme. Désormais, les parents de Thomas doivent prendre des décisions vis-à-vis de leur maladie.

publicité

Jacques Dutronc au petit soin pour sa femme, Françoise Hardy

Depuis trois ans, Françoise Hardy a dû se battre contre un cancer qui lui mène la vie dure. À cause de cette maladie, la chanteuse a dû être confinée chez elle. Elle est même sous de lourds traitements pour ne pas faire une rechute. Toutefois, les effets secondaires sont difficiles à vivre. À cause de son état de santé, Françoise Hardy a dû mettre fin à sa carrière de chanteuse.

Effectivement, avec les souffrances qu’elle doit vivre au quotidien, Françoise Hardy veut mourir le plus paisiblement possible. « La morphine est desséchante, elle ne peut donc être administrée qu’à des doses massives pour que je meure, et non à des doses plus légères pour que je souffre moins », avait déclaré la chanteuse. Entre la peur de quitter les amours de sa vie, Jacques et Thomas Dutronc, et sa souffrance, c’est un vrai dilemme pour Françoise Hardy.

publicité

La chanteuse au plus mal

Auprès de Femme Actuelle, Françoise Hardy s’est confiée sur son quotidien. Vraisemblablement, elle n’arrive plus à manger grand-chose. Sans compter que pour ses repas, il lui faut cinq heures par jour. Sa vie est devenue un véritable enfer depuis ses traitements. La femme de Jacques Dutronc veut de l’espoir dans tout ce qu’il lui tombe dessus. « Jacques et moi sommes d’accord sur beaucoup de choses. Il ne veut pas que je souffre de façon inhumaine à cause des séquelles des traitements lourds et de l’âge » avait confié Françoise Hardy.

publicité

À première vue, cette dernière souhaite se tourner vers l’euthanasie. De quoi faire peur à son fils Thomas. « Je ne pense pas que je serais trop prompt à faire des démarches. Je n’ai cherché personne et de toute façon, je ne saurais pas comment m’y prendre » avait conclu celle qui est vraiment au plus mal.

publicité

Joshua Dagueneet

Joshua Daguenet - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.