Fraude à la CAF et RSA : cette famille touche une somme colossale d’aides sociales en France alors qu’elle n’y vit pas

Une famille qui vit en Algérie a touché 80 000 euros d’aides sociales de la France pendant six ans. En effet, le père faisait des allers-retours réguliers en France.

Fraude à la CAF et RSA  cette famille touche une somme colossale d’aides sociales en France alors qu’elle n’y vit pas
© MEHDI FEDOUACH / AFP
publicité

Une famille résidente en Algérie a bénéficié d’aides sociales de 80 000 euros de la France durant six ans. Vraisemblablement, ils ont touché le RSA (Revenu de solidarité active) et des aides de la Caisse d’Allocation familiale sans y avoir droit. Le père de famille faisait des allers-retours en France. Très récemment, le couple vient d’être trainé en justice à Avignon.

publicité

Un couple en attente du jugement pour fraude

Le couple en question et ses quatre enfants vivent en Algérie. C’est le père qui faisait fréquemment des allers-retours entre Avignon et l’Afrique du Nord. Pour avoir perçu d’aides sociales sans y avoir droit, le couple a été amené devant le tribunal d’Avignon, 15 février dernier. Ils ont été jugés pour fraude importante aux aides sociales. En tout cas, ce genre d’affaires déboule rarement sur des poursuites pénales. En effet, le tribunal opte plutôt sur la mise en place d’un calendrier de remboursement. « Si ce dossier arrive devant un tribunal, c’est du fait de l’ampleur de la fraude, son montant et sa durée », a déclaré le vice-procureur Pierre Cramier, auprès du quotidien régional Le Dauphiné Libéré. « C’est une malhonnêteté qui fragilise le système », a poursuivi le juge.

Quand le père de famille avait été appelé à la barre, il avait essayé de justifier son acte de fraude d’aides sociales. « Je n’avais pas le choix, j’étais malade », a-t-il martelé. Quant à la mère de famille, elle a affirmé : « Je n’avais pas conscience que c’était aussi grave que ça. Je l’ai fait pour mes enfants ». Le vice-procureur a statué pour un remboursement des montants perçus. Le couple a aussi été condamné pour une peine de 3 à 4 mois de prison avec sursis. Ainsi, ils vont devoir faire un remboursement via les retenues sur le versement des prestations auxquelles il peut prétendre. Cependant, cette affaire de fraude d’aides sociales est encore en cour et le jugement sera rendu le 15 mars 2022.

publicité

La fraude d’aides sociales est devenue un sujet polémique

En cette période de campagne électorale, la question de la fraude d’aides sociales est au centre des débats. Eric Zemmour a même fait le choix de fonder sa compagne sur ce sujet. Les contrôleurs de la CAF ont pour but de mener des enquêtes pour une vérification des bénéficiaires des aides sociales. En effet, il y en a qui vivent à l’étranger ou des personnes décédées qui continuent à percevoir ces aides.

publicité

Depuis peu, les arnaques sont de plus en plus fréquentes avec encore plus d’ingéniosité. Outre les appels et les mails d’escrocs, il y a aussi l’évasion fiscale. C’est une manière que les riches contribuables ont trouvée pour échapper aux impôts en France. Pour ce faire, ils ouvrent des comptes à l’étranger. Dernièrement, le journal Le Monde avait évoqué des milliers de fraudes, les fameux Panama Papers. Ces derniers sont des documents bancaires secrets sur de nombreuses personnalités ayant des comptes dans des paradis fiscaux. Une affaire à lourde conséquence sur le fisc français qui a fait le choix de procéder à des contrôles. Durant cette campagne électorale pour la présidentielle, Jean-Luc Melenchon a aussi évoqué ce sujet avec les électeurs.

publicité

Benoit Mandin

Rédacteur Web depuis plusieurs années, aucune information ne m’échappe. Un vrai féru de la lecture et de nature très curieuse, je me ferai le plaisir de vous informer de toutes les dernières nouvelles.