Vous êtes ici : Accueil > Santé > Grâce à ce nouveau médicament, le risque du décès du col de l’utérus diminue de 30%

Grâce à ce nouveau médicament, le risque du décès du col de l’utérus diminue de 30%

Une récente étude a montré que le Tivdak diminue le risque de décès dû au cancer du col de l’utérus. Une avancée majeure.

Le cancer du col de l’utérus touche de plus en plus de femmes

S’il y a bien une maladie qui préoccupe les femmes, c’est certainement le cancer du col de l’utérus. Figurez-vous qu’on a recensé environ 3 000 femmes étant victimes de cette maladie. Et 1000 d’entre elles ont malheureusement perdu la vie.

Pour information, le cancer du col de l’utérus est lié à une infection sexuelles transmissible connue sous le nom de papillomavirus humain (HPV). Mais heureusement, il existe une vaccination contre cette infection. De même, le dépistage régulier permet également de prévenir ce type de cancer.

Pour rappel, on peut traiter le cancer du col de l’utérus à un stade précoce à l’aide de la chirurgie, qui suit parfois une curiethérapie utérovaginale. Et en général, ces traitements fonctionnent puisque le cancer du col de l’utérus à un stade précoce s’atténue chez la victime.

Tivdak : la remède contre le cancer du col de l’utérus ?

Alors que le cancer du col de l’utérus fait peur à de nombreuses femmes, cette récente étude qu’on vient de mener va sans doute les soulager. Le but avec celle-ci était de déterminer les meilleurs traitements pour diminuer le risque de ce type de cancer.

Ainsi, grâce à cette étude, les chercheurs ont donc découvert qu’un nouveau médicament sur ordonnance peut être la solution de ce problème. Il s’agit du TIVDAK (tisotumab vedotin) qui a donné de bons résultats durant les essais cliniques.

D’après les informations reçues, ce médicament a permis la réduction globale de 30% du risque de décès par rapport à la chimiothérapie. En parallèle, on a aussi constaté une baisse de 33% du risque d’aggravation de la maladie.

TIVDAK contre le cancer du col de l’utérus : de bons résultats obtenus

Dans le détail, cette nouvelle classe de médicament vise une certaine protéine de la cellule au moment où elle agit. C’est ce qui fait que la chimiothérapie soit administrée de manière précise.

Si l’on fait une comparaison, le TIVDAK indique un taux de réponse objective amélioré de 17,8% alors que la chimiothérapie, elle, n’est qu’à 5,2%. Cet essai clinique mené par les chercheurs a aussi mesuré le taux de contrôle de la maladie qui représente le pourcentage de patients qui présente une réponse complète, une réponse partielle ainsi qu’une maladie stable.

Dans ce contexte, le TIVDAK a montré un taux de contrôle de la maladie de 75,9%. Alors que celui de la chimiothérapie s’élève à 58,2%.

Les effets secondaires présentés par ce médicament

Certes, ce fameux médicament a montré des résultats plutôt satisfaisants quant au risque du décès du cancer de col de l’utérus. Toutefois, il convient de savoir qu’il apporte des effets indésirables. Il est par exemple à l’origine de la conjonctivite, la neuropathie périphérique ainsi que de certains saignements.

Néanmoins, seulement 5% des patients ont dû stopper le traitement à cause de ces effets secondaires. De son côté, le Dr Brian Slomovitz, directeur de l’oncologie gynécologique au centre médical Mount Sinai s’est exprimé à ce sujet.

Il a affirmé que les résultats obtenus durant les essais cliniques pourraient changer la donne quant à prise en charge des personnes étant victime du cancer du col de l’utérus. Selon ses dires, « cela change la norme de soins de deuxième intention pour cette maladie ».

Aujourd’hui, ajoute-t-il, « les patients qui récidivent après un traitement de première intention devraient être envisagés pour ce traitement ». Ce qui marque donc une avancée.

Pour conclure, TIVDAK comprend un anticorps monoclonal contre le facteur tissulaire associé à la tumeur. Cette nouvelle thérapie est donc considérée comme une thérapie supplémentaire. Elle est efficace et on peut l’appliquer aux patients souffrant de ce type de cancer. De plus, elle est utile et présente un taux de réponse élevé.

Cette étude menée par les chercheurs a donc montré un résultat plutôt satisfaisant. Pour cause, on a pu découvrir un nouveau traitement du cancer du col de l’utérus. Cette maladie est de plus en plus courante chez les femmes et de plus en plus de personnes perdent la vie pour cette raison. 

Le mieux est donc de chercher des solutions efficaces pour contrer cette maladie. Et il semble que l’utilisation de ce médicament en est une. N’hésitez pas non plus à faire un dépistage ou une vaccination si vous désirez prévenir la maladie.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Le fisc va envoyer un courrier très important aux Français fin juillet 2024, découvrez son importance

Le fisc va envoyer un courrier très important aux Français fin juillet 2024, découvrez son importance

Seriez-vous capable de trouver les 3 différences entre les images d’une fille qui mange une salade en 13 secondes ?

Seriez-vous capable de trouver les 3 différences entre les images d’une fille qui mange une salade en 13 secondes ?

Vous achetez votre viande chez Lidl ? 70 % des volailles contaminées par des bactéries d’après une enquête

Vous achetez votre viande chez Lidl ? 70 % des volailles contaminées par des bactéries d’après une enquête

Cette activité pratiquée par 55% des Français rendrait plus intelligent, selon une étude

Cette activité pratiquée par 55% des Français rendrait plus intelligent, selon une étude

Illusion d’optique : avez-vous des yeux de faucon ? Essayez de trouver l’aiguille dans la botte de foin en 9 secondes !

Illusion d’optique : avez-vous des yeux de faucon ? Essayez de trouver l’aiguille dans la botte de foin en 9 secondes !

CAF : une nouvelle aide offerte aux parents en fin de mois

CAF : une nouvelle aide offerte aux parents en fin de mois