Habitudes de vie : les principales facteurs de l’apparition d’un cancer

Une personne de 70 ans a sept fois plus de risque d’avoir le cancer qu’une personne de 20 ans. Vraisemblablement, cela est dû au fait qu’avec l’âge les défenses anticancer s’affaiblissent.

Habitudes de vie  les principales facteurs de l’apparition d’un cancer
© Christoph Burgstedt/Adobe Stock
publicité

Le cancer n’est pas une maladie qui fait surface comme par magie. Effectivement, durant des années, notre corps accumule de multiples mutations génétiques qui envahissent notre organisme. Raison pour laquelle c’est à un âge avancé que les cancers sont les plus souvent diagnostiqués. Cependant, il se peut qu’à la fin de l’adolescence, il y ait des personnes qui détiennent la majorité de ces mutations précancéreuses.

publicité

Le mode de vie maintient ou prévient l’apparition du cancer

L’environnement où se développent ces cellules anormales qui peuvent devenir cancéreuses est insoumis. C’est-à-dire qu’ils ne veulent pas que ces tumeurs grossissent. En effet, c’est une adaptation nécessaire à l’évolution d’organismes complexes comme celui de l’être humain. Grâce à la division cellulaire, notre organisme crée des milliards de cellules par jour. Parmi eux, il y a un million de cellules anormales. Or, il faut tout faire pour que ces derniers n’atteignent pas le stade cancéreux.

Il semblerait que nos modes de vie peuvent être la cause de la prolifération de ces cellules anormales. Ainsi, le tabagisme, une mauvaise alimentation, un excédent de poids ou l’absence d’une activité physique fait partie des causes. Ils sont à l’origine de l’acquisition de propriétés cancéreuses par les cellules anormales. Avec le temps, les conséquences de ces mauvaises habitudes sont de plus en plus visibles. Bien évidemment, la baisse de nos mécanismes de défense normaux permet d’augmenter la probabilité qu’une cellule anormale se transforme en cancer mature.

publicité

Booster ses défenses immunitaires

Le cancer est plus fréquent chez les personnes âgées. Cependant, il est possible d’éviter cette maladie. Pour cela, il faut tout faire pour préserver au maximum nos défenses naturelles. En même temps, il faut faire baisser au minimum le développement de l’inflammation chronique.

publicité

Effectivement, il faut consommer plus d’aliments riches en végétaux. Ajouté à cela, il faut limiter la consommation des aliments surchargés de sucres et de gras néfastes. La pratique d’une activité physique régulière est aussi nécessaire. Sans oublier de maintenir un poids normal pour ne pas avoir le cancer et vivre plus longtemps.

publicité

Patrick LEROUX

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.