Harry et William : l’uniforme de la mésentente

Les images de William et Harry veillant conjointement devant le cercueil de leur grand-mère laissaient croire à une possible réconciliation.Mais il n’en est rien.

Harry et William l’uniforme de la mésentente

Le roi Charles III a autorisé le prince Harry à porter son uniforme militaire. Cela semblait augurer de jours moins tumultueux, apaisés par le deuil.

L’uniforme du prince Harry pose problème

A l’origine de ce nouvel orage entre le prince Harry et le prince William, il y a cet uniforme qui devait symboliser la concorde retrouvée. Ou plutôt un détail de cet uniforme des Blues and Royals, le régiment dans lequel ont servi les deux frères,  que ni les caméras de télévision ni les photographes n’ont pu capter. Sur les épaulettes de Harry, il manquait deux lettres, «E.R.», pour «Elizabeth Regina» (Reine en latin) les initiales de Sa Majesté. Pour le duc de Sussex, rapporte le Sunday Times, c’est un coup au cœur, une humiliation. A tel point, confie un proche au journal, qu’il a failli «renoncer à porter son uniforme pour se présenter en costume.» Et ajoute cette source : «Ôter les initiales de sa grand-mère ressemble à un geste très intentionnel.»

Une ambiance glaciale

L’ambiance demeure donc glaciale entre William et Harry à cause de cet uniforme. Le Times note que la seule conversation qu’ont eue les deux frères s’est déroulée alors qu’ils étaient chacun dans une voiture différente. Avec les vitres baissées, les deux frères ont échangé quelques mots. Pour la plupart des commentateurs royaux, la réconciliation affichée et les gestes de bonne volonté ne sont qu’une fiction. D’autant, rappelle le Sunday Times, qu’il subsiste une bombe à retardement que les Sussex seraient prêts à faire exploser. Il s’agit d’un livre où le prince Harry dirait tout ce qu’il a sur le cœur. Pour ces mémoires, il aurait touché 20 millions de dollars.

Rappelons que le prince Harry a renoncé à ces titres royaux. En effet, il ne supporterait plus la « toxicité » de la presse anglaise. D’après ses dires, celle-ci « était en train de détruire » sa santé mentale, comme ce dernier le confiait notamment dans The Late Late Show de James Corden, le 25 février 2021. Si l’accent est mis sur les tabloïds, ils ne sont pas les seuls mis en cause, puisque le Prince Harry aurait été influencé par de multiples éléments révélateurs, au cours de sa vie. Un « royals » qu’on connaissait finalement bien peu.

Benoit Mandin

Rédacteur Web depuis plusieurs années, aucune information ne m’échappe. Un vrai féru de la lecture et de nature très curieuse, je me ferai le plaisir de vous informer de toutes les dernières nouvelles.