Hausse de la taxe foncière en Alsace : un record à Mulhouse, ce que les propriétaires vont devoir payer en plus

C’est une promesse de campagne du candidat Emmanuel Macron : la suppression de la taxe d’habitation.

Hausse de la taxe foncière en Alsace un record à Mulhouse, ce que les propriétaires vont devoir payer en plus

Vous l’avez reçue il y a quelques mois, et avez très probablement constaté qu’elle avait augmenté. En Alsace, Mulhouse reste la championne de la hausse de la taxe foncière. Donc, il devance largement les deux autres principales villes alsaciennes, Strasbourg et Colmar.

Alsace : la hausse de la taxe foncière

Cette année encore, la championne alsacienne de la taxe foncière sur les propriétés bâties est Mulhouse, du haut de ses 42,8%. Ainsi, c’est récurrent, même si la cité du Bollwerk reste légèrement en deçà de la moyenne. En effet, les 50 plus grandes villes de France atteignent le taux de 43,13%. Dans les deux autres principales villes d’Alsace, Strasbourg et Colmar, les taux de taxes foncières sont respectivement de 38,7 et 33,8%.

Il y a quelques semaines, tous les propriétaires de France ont été contraints de payer la taxe foncière. Dans deux grandes communes du Haut-Rhin, le montant ne cesse d’augmenter depuis 2010. En effet, une hausse à deux chiffres a été constatée à Mulhouse et à Colmar par l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI). Dans une étude, parue en octobre dernier et repérée par ActuHaut-Rhin. Il est précisé que la taxe foncière a connu une hausse de 31 % à Mulhouse en Alsace sur la période de 2010 à 2020. Le record dans ce département est décroché par la commune de Wahlbach (+64.5 %).

Une augmentation dans tous les domaines

En Alsace, on a constaté une hausse de la taxe foncière durant les dix dernières années étudiées par l’UNPI comme celle de la commune, de l’intercommunalité, de la région Grand-Est. Ce qui explique la flambée de la taxe foncière. A Colmar, la situation est presque similaire. A l’exception du taux communal qui n’a pas évolué entre 2015 et 2020. Il est toujours de 19,83 %. En effet, ces hausses ont été évaluées sans prendre en compte la fluctuation de la taxe des ordures ménagères. Pourtant, elle exerce une grande influence sur le montant final à payer par les propriétaires. A Mulhouse et à Colmar, elle a diminué en dix ans, ce qui allège légèrement l’addition.

En effet, cette taxe va mécaniquement augmenter de 7,1% en 2023 dans toutes les communes. Et ce du fait d’une revalorisation des valeurs locatives cadastrales calculée par l’Insee. Ce calcul se fait à partir des indices des prix à la consommation entre novembre 2021 et novembre 2022. Les maires peuvent toujours dire « C’est l’Etat » et baisser leur taux pour ne pas le répercuter sur leur population. Mais « c’est hypocrite », persifle Bertrand Hauchecorne, Maire.

Laura Buys

Attirée depuis mon plus jeune âge par l'écriture, c'est avec un énorme plaisir que je participe à l'aventure Ferocee.com en tant que rédactrice. Passionnée de voyage et de mode, je me réjouis de partager avec vous mes différentes passions.