Hypocrite, Meghan Markle embarrasse Harry en pleine guerre avec William

Une fois de plus, Meghan Markle vient de mettre son cher époux, le prince Harry dans une mauvaise position.

Hypocrite, Meghan Markle embarrasse Harry en pleine guerre avec William

Une fois de plus, Meghan Markle vient de mettre son cher époux, le prince Harry dans une mauvaise position. Une attitude sur laquelle Robert Lacey s’était confié durant une interview avec le magazine Ici Paris.

Meghan Markle est à l’origine de cette guerre entre frères

« Pourquoi ne suscite-t-elle la sympathie des gens », avait-on demandé à Robert Lacey lors de cet entretien. « Elle permet à Harry de comprendre ce qui ne va pas dans sa position. Jusqu’à là, il acceptait son rôle de numéro 2. Il a débuté à se poser des questions », avait confié cet expert de la famille royale. Vraisemblablement, Meghan Markle avait encouragé le prince Harry à s’opposer à son frère aîné. Une guerre de la fratrie qui fait tout basculer au sein de la famille royale britannique.

« Mais il y a vraiment beaucoup d’hypocrisie. Meghan et lui clament la reine, mais tout ce qu’ils postent sont des critiques. Ils se plaignent, mais gagnent de l’argent en faisant ça. Meghan Markle a un haut niveau de confiance en elle et un très bas niveau de tolérance. Elle ne supporte en aucun cas les critiques. Meghan semble dure et forte, mais elle ne supporte pas le ridicule. Or les Anglais aiment le ridicule », avait ajouté Robert Lacey.

Veut-il couper le pont avec son père ?

Dernièrement, Meghan Markle et le prince Harry ont attiré la foudre de bon nombre de personnes. En effet, le couple Sussex avait refusé la demande du Prince Charles de faire la connaissance de Lilibet. Il s’agit du second enfant des tourtereaux. Vraisemblablement, le prince Harry reproche à son cher papa d’avoir été un père absent de son enfance.

« Le palais a tout fait pour que Charles apparaisse comme un papa attentif et aimant. Or il était peu présent auprès de ses fils, William et Harry. Il était à peine impliqué dans leur vie quotidienne », avait déclaré Robert Lacey auprès de France Dimanche. « Lorsque Harry a commencé à avoir des problèmes d’addiction au cannabis, son père n’était pas non plus présent. Ce n’était pas lui qui l’a discrètement emmené dans un centre de désintoxication. C’est Mark Dyer, le mentor de son fils qui a montré les souffrances des drogués et provoqué un électrochoc chez Harry. Charles n’était pas du tout au courant de cette démarche », a-t-il affirmé.

Benoit Mandin

Rédacteur Web depuis plusieurs années, aucune information ne m’échappe. Un vrai féru de la lecture et de nature très curieuse, je me ferai le plaisir de vous informer de toutes les dernières nouvelles.