Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Impôts 2024 : découvrez les 10 erreurs les plus courantes, à ne faire sous aucun prétexte

Impôts 2024 : découvrez les 10 erreurs les plus courantes, à ne faire sous aucun prétexte

La campagne de déclaration d’impôts vient tout juste de commencer. Durant cette procédure, il y a des erreurs qu’il ne faut en aucun cas faire.

Il existe des erreurs à éviter durant la déclaration d’impôts de cette année. Des gestes qui peuvent vous aider à faire baisser vos impôts.

Erreurs à éviter durant la déclaration des impôts : Oublier la véracité des informations en cas de déclaration automatique

Pour ceux qui ont droit à une déclaration automatique, il est nécessaire de vérifier les informations fournies. Ce n’est que de cette manière que vous pouvez éviter les erreurs. De plus, en cas de modification d’information, il faut refaire sa déclaration en ligne ou de transférer sa déclaration automatique modifiée au fisc sous format papier.

Oublier de cocher la case T

Les personnes célibataires avec au moins un enfant à charge ou qui hébergent une personne invalide doivent impérativement cocher la case T. Effectivement, ce n’est que de cette manière qu’ils peuvent bénéficier d’une majoration de leurs parts fiscales.

Erreurs à éviter durant la déclaration des impôts : oublier de déclarer le don fait à une association

Verser un don à une association aide à bénéficier d’une réduction d’impôt. Ainsi, pour un don effectué à un organisme public, d’intérêt général ou à toute autre association de cette catégorie, la réduction d’impôt sera à hauteur de 66% du montant versé à l’organisme. Cela va se faire dans la limite de 20% du revenu imposable. Toutefois, si les dons sont versés à la Fondation du patrimoine pour la sauvegarde du patrimoine religieux des communes de France ou les dons versés aux organismes qui viennent en aide aux personnes démunies, la réduction d’impôt sera de 75% du montant versé à l’association. Il y aura une limite de 1 000 euros.

Oublier de déclarer les enfants à charge après une séparation et ne pas déclarer le montant des frais de garde d’un enfant de moins de 6 ans

Après une séparation, d’un divorce ou d’une rupture de pacs, il est nécessaire de faire une déclaration du nombre d’enfants à charge. En cas de charge exclusive par exemple, il faudra remplir la case F ou G. Mais en cas de garde alternée, il faudra remplir la case H ou I.

Erreurs à éviter durant la déclaration des impôts : Continuer de profiter de la flat tax pour ses revenus financiers

La flat tax est un pourcentage prélevé sur les revenus du capital. Ceux qui ne sont pas imposables, il est conseillé d’échanger ce taux forfaitaire de 12,8%, sur les revenus issus de placement, pour son taux personnel qui est fixé à 0%. Toutefois, pour les personnes imposables qui perçoivent des intérêts bancaires ou d’autres plus-values ​​fiscalisées, elles doivent finaliser leur déclaration en cochant la case 2OP ou non et en choisissant la meilleure option. L’une des autres erreurs les plus fréquentes concerne l’épargne retraite. Il est recommandé de ne pas déduire directement le montant de ses cotisations sur le salaire. Il suffit de les déclarer à la ligne 6NS, 6NT, 6NU ou 6RS,6RT, 6RU.

Faire attention à la déclaration des charges déductibles

La case 6DD est à l’origine de nombreuses erreurs. Donc à bien vérifier les cases avant de les cocher ou de déclarer une quelconque charge déductible. Vraisemblablement, dans cette case, il y a les versements liés à la retraite mutualiste du combattant, les cotisations de sécurité sociale qui n’ont pas encore été prélevées de ses revenus. Sans oublier les cotisations de sécurité sociale obligatoires pour les étudiants qui ne déclarent pas leurs revenus.

Erreurs à éviter durant la déclaration des impôts : oublier de déclarer la pension alimentaire et les frais de scolarité

Les versements de pension alimentaire sont vu comme des ressources et ils doivent être déclarés comme tels. Par conséquent, le montant de la pension reçue doit être précisé dans l’un des champs. Il y a le 1AO, 1BO, 1CO ou 1DO, souligne l’administration fiscale.

Par ailleurs, oublier les frais de scolarité lors de la déclaration de revenus prive le contribuable d’une réduction d’impôt. Toutefois, pour bénéficier de cet avantage fiscal, il suffit juste de se rendre sur la ligne 7 EA. Ou sur la ligne 7 EB en cas de garde alternée.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Calcul de la pension de retraite : les primes perçues par les salariés qui sont prises en compte

Calcul de la pension de retraite : les primes perçues par les salariés qui sont prises en compte

Test de QI : Voici comment trouver la tête du panda en moins de 10 secondes

Test de QI : Voici comment trouver la tête du panda en moins de 10 secondes

Agirc-Arrco : découvrez ce nouveau service gratuit offert par votre retraite complémentaire

Agirc-Arrco : découvrez ce nouveau service gratuit offert par votre retraite complémentaire

Taux du LEP : une mauvaise nouvelle pour les détenteurs de ce placement au 1er août 2024

Taux du LEP : une mauvaise nouvelle pour les détenteurs de ce placement au 1er août 2024

Accessoires connectés, services 24/24 : pour des seniors en sécurité à domicile

Accessoires connectés, services 24/24 : pour des seniors en sécurité à domicile

Retraite : le remariage met-il à mal le droit à la pension de réversion ?

Retraite : le remariage met-il à mal le droit à la pension de réversion ?