Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Impôts 2024 : faites attention à ces arnaques avant la date limite de déclaration

Impôts 2024 : faites attention à ces arnaques avant la date limite de déclaration

La période de déclaration des revenus se fait chaque année tous les printemps. Durant ces moments, il est vraiment nécessaire de faire attention aux arnaques.

En ce temps de la déclaration d’impôts, il est vraiment important de faire attention aux arnaques. Il existe des personnes qui se font même passer pour des agents de la DGFiP afin de subtiliser leurs fonds. Notant que chaque contribuable doit déclarer leurs impôts à une période fixe de l’année. Cela doit être fait en fonction de leur département de résidence un retard dans la déclaration cause une majoration d’un pourcentage défini sur le montant de l’impôt. C’est lorsque cette date limite approche que les arnaques sont de plus en plus nombreuses. Et pour ne pas faire face à cette majoration que certains contribuables tombent dans leurs pièges. Pour bien remplir votre déclaration, il existe les erreurs à éviter et sachez reconnaître les astuces d’escrocs.

Arnaques aux impôts : Les arnaques auxquelles il faut faire attention

Il existe des arnaques en ce temps de la déclaration des impôts. En effet, pour les éviter, il faut connaitre un peu plus le mode de fonctionnement de ces escroqueries. Il y a donc l’escroqueries aux faux ordres de virement : ce type d’arnaque touche plus les salariés d’une entreprise. Ainsi, l’employé en question va recevoir un message lui demandant d’effectuer un virement sur le compte piraté d’un créancier. Ces arnaques se font par courriel, téléphone ou message. Il existe notamment différents types de faux ordres de virement bancaire. Parmi cela, on peut distinguer :

  • La fraude au changement de RIB via une usurpation d’identité,
  • L’arnaque au président ou ministre, c’est-à-dire une personne se faisant passer pour un membre haut placé du gouvernement,
  • La fraude au faux technicien informatique.

Notant tout de même que dernièrement, une aide avait été mise en place pour aider les contribuables à déclarer leurs revenus cette année. En plus, de cette manière, ils vont éviter d’être une victime de FOVI. Parmi les arnaques durant la déclaration d’impôts, il y a aussi les numéros surtaxés. Les fraudeurs vont de leur mieux pour rediriger leur victimes vers les numéros surtaxés est l’une de leurs combines favorites. La DGFiP lutte tous les jours pour fermer les sites internet frauduleux. Si vous souhaitez obtenir des informations concernant votre déclaration fiscale ou autre, les numéros à composer pour joindre le centre des Finances publiques vont de 01 à 05. Néanmoins, le seul numéro surtaxé est le 0 809 401 401.

Une fraude fiscale

Il peut arriver aussi que les arnaqueurs vous font croire que suite à un redressement fiscal. Effectivement, vous allez recevoir une certaine somme après évaluation. D’un autre côté, vous pouvez être accusé de fraude fiscale et là, vous recevrez un mail vous notifiant de la visite d’un huissier. Cette visite peut aussi être l’intervention des forces de l’ordre. Pour éviter de tomber dans ce piège, il ne faut en aucun cas céder à la pression suite à la prétendue menace et signalez directement cette situation à la DGFiP.

Les arnaques les plus habituelles

Durant la déclaration des impôts, il existe des arnaques qui sont les plus répandues :

  • L’arnaque par SMS : comme à leur habitude, les escrocs usent de plusieurs combines pour faire des victimes et détourner des centaines d’euros de votre compte. Le SMS fait partie des canaux privilégiés par ces individus pour vous avoir. Ainsi, ils envoient un message en vous faisant croire que l’administration souhaite vous rembourser un supplément de vos impôts. En ajoutant un lien sur lequel vous devez cliquer. Une fois que vous faite cela, ils subtilisent de l’argent de votre compte. La DGFiP exhorte tous les contribuables à ne pas cliquer sur le lien envoyé par SMS ou par email.
  • Le phishing : l’hameçonnage consiste à usurper l’identité d’une organisation qui vous est familière en utilisant son logo et son nom. Pour éviter de tomber dans le piège des fraudeurs, il suffit de vérifier le nom de domaine de l’adresse qui vous envoie le mail. Tous les courriers envoyés par la DGFiP finissent par.fr. Le magazine Var-matin vous donne plus d’informations sur les méthodes employées par les arnaqueurs.
  • Usurpation d’identité : il y a des arnaqueurs qui arrivent à se faire passer pour des membres de l’administration. D’ailleurs, de cette manière, ils arrivent à subtiliser vos informations personnelles ou les identifiants de votre compte fiscal. Le site de la Direction générale des finances publiques incite les contribuables à ne pas communiquer leur numéro de compte fiscal à qui que ce soit, peu importe la raison. Les fraudeurs utilisent ces données pour pirater votre compte. la prudence est vraiment de mise pour tous.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Cette crème solaire pour le visage vendue en pharmacie reste la meilleure, selon l’UFC-Que Choisir

Cette crème solaire pour le visage vendue en pharmacie reste la meilleure, selon l’UFC-Que Choisir

Fraudes aux assurances des retraites : les comptes en banque des assurés seront grandement surveillés

Fraudes aux assurances des retraites : les comptes en banque des assurés seront grandement surveillés

Découvrez comment cet usager a réussi à voler 40 000 euros de carburants dans une station-service

Découvrez comment cet usager a réussi à voler 40 000 euros de carburants dans une station-service

Retraite : les éléments à cocher sur votre déclaration de revenus pour bien la remplir

Retraite : les éléments à cocher sur votre déclaration de revenus pour bien la remplir

Le gouvernement durcit les conditions d’accès de ces 3 prestations sociales

Le gouvernement durcit les conditions d’accès de ces 3 prestations sociales

Contrôle technique : très mauvaise nouvelle pour ceux qui détiennent un 2 roues

Contrôle technique : très mauvaise nouvelle pour ceux qui détiennent un 2 roues