Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Impôts 2024 : Voici les revenus 2023 à ne pas dépasser pour être exonéré par le fisc

Impôts 2024 : Voici les revenus 2023 à ne pas dépasser pour être exonéré par le fisc

Le barème de l’impôt pour l’année 2024 a déjà fait son apparition. Chose qui vous sera nécessaire pour payer votre impôt.

Le barème de l’impôt sur le revenu va vous aidez à voir le montant de revenu 2023 imposable. Ce barème a eu droit à une revalorisation de 4,8% depuis le 1ᵉʳ janvier 2024.

À quoi ça sert de payer des impôts ?

Payer des impôts sert à participer au budget nécessaire pour faire fonctionner son pays. Car, pour enseigner aux élèves, défendre la population, soutenir les entreprises, venir en aide aux plus démunis, il faut de l’argent. L’État prélève cet argent selon des règles précises. Avec l’argent récolté, il gère des services ouverts à tous. Le plus important, c’est l’éducation. Ainsi, tous les enfants vont à l’école gratuitement. Mais payer les professeurs et entretenir les écoles a un coût. On compte 6 000 euros par an pour un élève à l’école ! L’argent sert aussi à payer les salaires des infirmiers, des juges, des policiers, de tous les fonctionnaires qui font marcher l’État.

L’État prélève de l’argent sous forme d’impôts et de taxes, auprès des citoyens et des entreprises. La moitié de l’argent vient d’un impôt que tout le monde paie, la TVA. Dès que tu achètes quelque chose, la taxe est incluse dans le prix. Elle est versée dans les caisses de l’État. Une autre partie de l’argent récolté vient de l’impôt sur le revenu, que chacun paie en fonction de son salaire. Ceux qui gagnent le plus d’argent paient le plus d’impôts et ceux qui ont peu d’argent n’en paient pas. Depuis janvier 2019, l’impôt est prélevé chaque mois directement sur le salaire et reversé à l’État par les entreprises. C’est notamment le prélèvement à la source.

Le barème de l’impôt sur le revenu

L’impôt sur le revenu est calculé par foyer fiscal, c’est-à-dire en tenant compte des revenus perçus par un contribuable ou l’ensemble des contribuables qui le composent. En effet, tous les ans, les personnes physiques doivent déclarer tous les revenus qu’elles ont perçus au cours de l’année précédente. Cette déclaration permet d’établir le montant de l’impôt à régler sur les revenus imposables. Il est tenu compte, entre autres composantes, de la composition du foyer fiscal. Le barème de l’impôt sur le revenu se caractérise notamment par l’existence de cinq taux qui s’appliquent chacun à une tranche du revenu définie chaque année par la loi de finances. Tous les revenus ne sont donc pas imposés au même taux.

Le montant de l’impôt sur le revenu se calcule à partir du revenu net imposable, en trois grandes étapes :

  • Divisez le revenu net imposable par votre nombre de parts de quotient familial.
  • Appliquez ensuite à ce résultat le barème progressif de l’impôt sur le revenu applicable aux revenus de l’année concernée.
  • Multipliez le résultat obtenu par le nombre de parts du quotient familial pour obtenir le montant de l’impôt dû.

L’impôt sur vos revenus perçus en 2023, que vous déclarerez en 2024, est calculé par tranche, selon vos revenus.  Les tranches du barème sont revalorisées de 4,8 % depuis le 1er janvier 2024, en application de la loi de finances pour 2024. Cette revalorisation a été fixée en fonction de l’inflation.

Le montant de revenu 2023 imposable

Depuis ce 1er janvier 2024, le seuil du revenu net imposable est de 17 133 €. Effectivement, ce montant est destiné à une personne avec une part de quotient familial (célibataire, divorcée, séparée ou veuve). Ceux qui ne dépassent pas ce montant de revenu imposable en 2023 peuvent ne payera pas d’impôt sur le revenu en 2024. Ainsi, découvrez le montant du revenu 2023 net imposable en dessous duquel le foyer fiscal n’aura pas d’impôt à payer en 2024.

Pour un ccélibataire, divorcé, séparé ou veuf :

  • 17 133 € (1 part)
  • 22 780 € (1,5)
  • 28 427 € (2)
  • 34 074 € (2,5)
  • 39 721 € (3)
  • 45 368 € (3,5)
  • 51 015 € (4)
  • 56 662 € (4,5)
  • 62 309 € (5)

Pour couple soumis à imposition commune :

  • 32 000 € (2 parts)
  • 37 647 € (2,5)
  • 43 294 € (3)
  • 48 941 € (3,5)
  • 54 588 € (4)
  • 60 235 € (4,5)
  • 65 882 € (5)

Un simulateur en ligne

Notant qu’un simulateur officiel a été mis place par la DGFiP.  D’ailleurs, grâce à cet outil, les contribuables peuvent se renseigner sur le montant du revenu imposable 2023. En même temps, ils peuvent aussi connaître, à titre indicatif, le montant de leur impôt.  Toutefois, lors de l’usage de ce simulateur, il est nécessaire de déduire la somme prélevée à la source sur votre salaire et les éventuels crédits ou réductions d’impôts.  De cette manière, vous allez avoir la somme la plus précise possible.

L’obligation de payer ses impôts a été proclamée par la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789. « Effectivement, pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable. Elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés » (article 13). La récolte de l’impôt dépend notamment des déclarations de revenu des citoyens. Cet impôt permet de constituer le budget de l’État et des collectivités territoriales, chargés de l’allouer aux dépenses publiques

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Ces produits Lidl sont très dangereux pour la santé d’après la liste d’UFC-Que Choisir

Ces produits Lidl sont très dangereux pour la santé d’après la liste d’UFC-Que Choisir

Impôts : ne jamaisréduction impôts frais de garde et scolarité oublier de déclarer ces éléments, les contribuables concernés

Impôts : ne jamais oublier de déclarer ces éléments, les contribuables concernés

Trimestres non-utilisés : comment procéder à un remboursement ?

Trimestres non-utilisés : comment procéder à un remboursement ?

Reprogrammation des versements pour l’Agirc-Arrco : les nouvelles dates marquantes

Reprogrammation des versements pour l’Agirc-Arrco : les nouvelles dates marquantes

Mauvaise nouvelle pour les bénéficiaires de ces aides de la CAF, une baisse de leur montant sera en vue

Mauvaise nouvelle pour les bénéficiaires de ces aides de la CAF, une baisse de leur montant sera en vue

Chèque énergie 2024 : découvrez les départements qui seront touchés par la 4e vague d’envoi

Chèque énergie 2024 : découvrez les départements qui seront touchés par la 4e vague d’envoi