Impôts arnaque : Attention, le fisc met en garde contre cette nouvelle escroquerie, méfiez-vous !

Décidément, les escrocs ne chôment pas pour soutirer de l’argent aux Français. Depuis quelque temps, certains d’entre eux se font passer pour la Direction générale des Finances publiques.

Impôts arnaque  Attention, le fisc met en garde contre cette nouvelle escroquerie, méfiez-vous !
© Impot.gouv.fr
publicité

Si depuis quelques jours, il était de nouveau possible pour les contribuables français de déclarer leurs revenus, une arnaque aux impôts fait rage. En effet, des individus profitent de la situation pour se faire passer pour la Direction générale des Finances publiques (DGFiP). On vous dit tout.

publicité

Le fisc face à une nouvelle arnaque

Les déclarations d’impôts sont de nouveau ouvertes depuis le 7 avril dernier. Cependant, méfiez-vous, car d’après les dernières informations relayées par RTL, une nouvelle arnaque sévit autour de cette déclaration de revenus. En effet, les malfrats se font passer pour la DGFiP et tentent de soutirer de l’argent à leur cible. D’ailleurs, de faux numéros circulent déjà sur tous les réseaux sociaux.

Pour ce faire, des sites prétendent que les centres des Finances publiques sont joignables sur des numéros débutant par 0 899 ou 0891. Sauf que ces numéros sont surtaxés. Bien évidemment, il est possible de joindre la DGFiP par téléphone, mais pas avec ce genre de numéro. Leurs numéros commencent par 01, 02, 03, 04 ou 05 en fonction de leur région. Certes, elle est accessible à un numéro surtaxé, mais il n’y en a qu’un seul : le 0809 401 401.

publicité

Mais outre les faux numéros, de faux courriels de la DGFiP circulent également. Bien évidemment, il s’agit aussi d’une arnaque aux impôts. Que votre déclaration soit préremplie, ou que vous utilisez encore la version papier, le site met les choses au clair : « Les déclarations papier pré remplies, seront adressées à partir du 1er avril 2022 pour les départements et régions d’outre-mer et du 6 avril jusqu’au 25 avril 2022 pour les autres départements aux contribuables qui n’ont pas opté pour la dématérialisation ».

Arnaque aux impôts : Comment faire pour ne pas se faire avoir?

Face à cette arnaque aux impôts, il faut éviter de cliquer sur n’importe quel lien reçu. Il en est de même pour répondre à un numéro suspect. Bien évidemment, il est primordial de toujours vérifier l’adresse mail de l’émetteur et de bien vérifier s’il y a des fautes d’orthographes ou autres dans le mail.

Selon la Direction générale des Finances publiques, les entreprises sont particulièrement les cibles de cette arnaque aux impôts. Cependant, il faut toujours se méfier.

publicité

Pour ne pas se faire avoir par cette arnaque aux impôts, rappelez-vous qu’il ne faut jamais dévoiler vos données personnelles que ce soit par téléphone ou par mail. Également, il ne faut jamais cliquer sur un lien envoyé par un courriel vous sollicitant de réaliser une action. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à joindre votre centre des Finances publiques.

publicité

Annabelle Martella

Discipline et dynamise sont ces mots d’ordre et elle veille et ne pas y déroger dans tous ces articles publiés. Son ambition dans son métier semble lui prédire un avenir radieux et elle compte s’investir quotidiennement pour y parvenir.