Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Impôts : Combien pourriez-vous gagner en 2024 grâce au barème indexé sur l’inflation ?

Impôts : Combien pourriez-vous gagner en 2024 grâce au barème indexé sur l’inflation ?

Le gouvernement français a récemment annoncé son intention d’indexer le barème de l’impôt sur le revenu sur l’inflation dans le projet de loi de finances pour 2024. Cette décision vise à éviter les conséquences indésirables d’une non-indexation. Cela garantit ainsi que les contribuables ne subiront pas de hausses d’impôts excessives en cas d’augmentation de leurs revenus.

Indexer le barème de l’impôt sur l’inflation

Il est important de noter que le fait d’indexer le barème de l’impôt sur l’inflation n’est pas une nouveauté. En effet, le gouvernement a adopté cette pratique au cours des dernières années pour suivre l’évolution de l’indice des prix à la consommation hors tabac. Les derniers gels du barème fiscal remontent à 2012 et 2013, depuis lors, le barème évolue chaque année au rythme de l’inflation.

Cependant, le taux exact de l’indexation pour 2024 reste encore à déterminer en fonction des prévisions de l’Insee. Selon leurs estimations, l’inflation devrait atteindre 5 % en moyenne pour l’année 2023. Si cette estimation se concrétise, voici à quoi pourrait ressembler le barème fiscal de 2024 pour une revalorisation de 5%. D’abord, jusqu’à 11 316 € : 0 %, de 11 317 € à 28 852 € : 11 %. Puis, de 28 853 € à 82 499 € : 30 %, de 82 500 € à 177 444 € : 41 %. Enfin, plus de 177 444 € : 45 %.

Quelles sont les conséquences de cette mesure ?

Cette indexation du barème fiscal aura un impact différent sur chaque contribuable en fonction de ses revenus et de sa situation familiale. Par exemple, ceux dont les revenus restent inchangés par rapport à 2023 verront leur impôt réduit mécaniquement grâce à l’indexation du barème. Cependant, ceux dont les revenus augmentent au même rythme que l’inflation pourraient ne pas bénéficier de réductions d’impôts.

Il est essentiel de noter que la décote joue également un rôle crucial dans le calcul de l’impôt sur le revenu pour les foyers aux revenus modestes. Notamment, ceux gagnant le Smic. Dans ces cas, la revalorisation du barème n’aura aucun impact sur leur imposition.

En conclusion, l’indexation du barème fiscal sur l’inflation pour 2024 peut entraîner des économies d’impôts pour de nombreux contribuables. Mais l’impact réel dépendra de divers facteurs, notamment les changements de revenus au fil de l’année. Indexer le barème de l’impôt sur l’inflation vise à atténuer les hausses d’impôts potentielles. Cela peut être un soulagement pour de nombreux ménages. Néanmoins, il est essentiel de rester informé des développements futurs pour comprendre pleinement l’impact sur votre situation financière

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Arnaque au stationnement : restez prudent face au faux QR code

Arnaque au stationnement : restez prudent face au faux QR code

Hausse des allocations CAF : le nouveau montant de ces aides pour le mois de mai

Hausse des allocations CAF : le nouveau montant de ces aides pour le mois de mai

Impôts : ces contribuables ont l’obligation de remplir ce formulaire au risque d’une amende salée

Impôts : ces contribuables ont l’obligation de remplir ce formulaire au risque d’une amende salée

Une mère dévoile le danger du "jeu du camion de pompiers", une pratique qui vise les filles dans certaines cours de récréation

Une mère dévoile le danger du « jeu du camion de pompiers », une pratique qui vise les filles dans certaines cours de récréation

Retraites : voici le calendrier des changements à prévoir dès maintenant

Retraites : voici le calendrier des changements à prévoir dès maintenant

Retraités : voici comment profiter de l’exonération de la taxe foncière pour cette année

Retraités : voici comment profiter de l’exonération de la taxe foncière pour cette année