Impôts, prime de Noël, Pôle emploi… Découvrez ce qui change en décembre pour votre budget

À partir du 1er décembre prochain, de nombreux événements vont bouleverser le budget des ménages.

Impôts, prime de Noël, Pôle emploi... Découvrez ce qui change en décembre pour votre budget
© Getty Images/iStockphoto

Bon nombre d’évènements vont impacter le budget des ménages à partir du mercredi 1er décembre prochain. Bien évidemment, il y aura des bonnes et de mauvaises nouvelles.

Plusieurs primes se profilent prochainement pour votre budget de décembre

Le gouvernement joue avec son chéquier surtout que l’élection présidentielle arrive à grands pas. Ainsi, ils ont décidé de prendre des mesures par rapport à la hausse des dépenses liées à l’énergie. De ce fait, il y aura un bonus de 100 euros pour les 6 millions de bénéficiaires du chèque énergie. Ce dernier pourra être touché entre le 13 et le 22 décembre.

Pour votre budget de décembre, sachez qu’il y aura aussi une indemnité inflation défiscalisée. Ce cadeau est aussi de 100 euros pour 38 millions de personnes qui perçoivent moins de 2 000 euros nets mensuels. Cette indemnité doit être payée par les employeurs dès le mois de décembre à leurs salariés. Quant aux fonctionnaires, aux demandeurs d’emploi et aux étudiants boursiers, cette prime va être versée en janvier. Concernant les retraités, ils devront attendre en février pour pouvoir toucher cette aide.

La prime de Noël, quant à elle, ne sera payée qu’à la mi-décembre à 2,5 millions de ménages bénéficiaires. Cette indemnité est de 152,45 euros pour une personne seule et de 228,67 euros pour un foyer de deux personnes. De quoi apporter un coup de pouce à votre budget en ce mois de décembre festif. Cette fois, c’est la CAF ou votre MSA qui paye automatiquement cette prime.

À quand se limite la date pour les impôts ?

Bon nombre de personnes ont fait une demande de réajustement du taux de prélèvement à la source. En effet, ils ont été victimes d’une baisse de leur revenu en 2021. Pour bénéficier de ce même taux en 2022, il faut refaire la demande, car le taux actuel va expirer au 31 décembre. Concernant la modification de l’avance sur crédit, elle se fera au plus tard le 9 décembre prochain.

Il en est de même pour les réductions d’impôt versé à la mi-janvier. Pour cela, le fisc va payer à 9 millions de ménages un acompte représentant 60 % de leur avantage fiscal habituel. Notant que cette avance doit être remboursée en septembre. Pour ce faire, il faut annuler votre avance à la rubrique « gérer mon prélèvement à la source » sur impots.gouv.fr. Il y a aussi une autre échéance d’ici le 15 décembre. Il s’agit de la modification de votre déclaration de revenus réalisée au printemps 2021. Si une erreur survient, il faut faire une réclamation.

Des règles plus strictes du côté de Pôle emploi

À partir du 1er décembre, il y aura des conditions d’ouverture du droit au chômage. En effet, pour recevoir un chèque par Pôle emploi, il est nécessaire de remplir certaines conditions. À l’exemple du fait d’avoir travaillé 6 mois au cours des 24 derniers mois. Cependant, pour les salariés dont la procédure de licenciement a été engagée avant le 1er décembre, la procédure sera différente. En effet, pour leur cas, ce sont les conditions actuelles qui vont être tenues en compte.

Vraisemblablement, pour percevoir l’allocation de retour à l’emploi, il fallait travailler au moins 4 mois les deux dernières années. Il y aura aussi une baisse de 30 % de l’allocation chômage à partir dès le 7e mois si auparavant le délai était de 9 mois. Ces conditions s’appliquent à ceux qui ont des revenus supérieurs à 4 500 euros bruts par mois.

Patrick LEROUX

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.