Impôts : quand est-il avantageux de rattacher votre enfant majeur à votre déclaration fiscale ? La réponse ici

Alors que votre enfant, étudiant, est majeur, deux options s’offrent à vous concernant la déclaration d’impôts sur le revenu. On vous dévoile tout.

Impôts  quand est-il avantageux de rattacher votre enfant majeur à votre déclaration fiscale  La réponse ici
© Adobe Stock
publicité

Comme chaque année, la période de la déclaration d’impôts sur le revenu est lancée. Si vous l’avez déjà fait, c’est parfait. Par contre, si vous comptez le faire, on répond à des questions qui pourraient vous titiller. Comment faire quand son enfant est majeur ? Serait-il indispensable de le rattacher à sa déclaration ? L’enfant doit-il remplir lui-même sa propre déclaration d’impôts ? La réponse dans les prochaines lignes de l’article.

publicité

Le choix à faire

Selon la loi, les enfants majeurs sont imposables personnellement. Si votre enfant reste à votre charge, deux choix s’imposent. Soit vous décidez de le rattacher à votre foyer fiscal, soit vous soustrayez cette charge en pension alimentaire. Ainsi, à vous de choisir l’alternative la plus favorable en fonction de votre situation familiale et de vos revenus.

Cependant, il existe certaines conditions afin qu’un rattachement se fasse pour un enfant majeur. Concernant la déclaration d’impôts 2022, les enfants éligibles sont ceux âgés de moins de 21 ans au 1er janvier 2021 au 31 décembre 2021. Quant aux personnes majeures handicapées, ils peuvent être rattachés au foyer fiscal des parents, peu importe leur âge.

publicité

Déclaration d’impôts 2022 : le choix de la pension alimentaire

Une fois que vous avez choisi la solution la plus intéressante, votre enfant peut faire lui-même sa propre déclaration d’impôts. Attention, cela ne veut pas dire qu’il est indépendant. En réalité, il ne paiera pas d’impôt s’il ne travaille pas, car dans la majorité des cas, il vit grâce à la pension alimentaire que vous lui versez. Pour cela, cet argent versé vous permettra de faire une économie sur vos impôts sans que votre enfant n’en paie pas. D’ailleurs, il n’est pas obligatoire d’héberger son enfant pour lui verser cette pension alimentaire. Certes, cette dernière est imposable au nom du bénéficiaire, mais si cette somme reste son seul revenu, il ne paiera pas d’impôt. Alors que de leur côté, les parents verront leurs impôts baisser.

publicité

D’ailleurs, même si l’enfant en question a gagné un peu d’argent, certains revenus ne sont pas imposables. C’est notamment le cas des indemnités de stages et les salaires des apprentis dans la limite de 18 760 euros n’ont pas à être déclarés. Il en est de même pour les salaires des étudiants moins de 26 ans perçus grâce à des petits boulots pendant les vacances scolaires. Cependant, pour qu’ils ne soient pas imposables, les revenus doivent être inférieurs à 4 690 euros.

publicité

Joshua Dagueneet

Joshua Daguenet - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.