Impôts, retraites, fonctionnaires : ces mesures chocs que Macron veut proposer aux Français

Dans sa parution du 28 février dernier, Le Figaro a mis en point le projet économique d’Emmanuel Macron lors de la campagne.

Impôts, retraites, fonctionnaires  ces mesures chocs que Macron veut proposer aux Français
© France-Info
publicité

À quelques jours de l’entrée officielle en campagne d’Emmanuel Macron, le journal « Le Figaro » a mis en lumière le point sur son projet économique.

publicité

Une continuité de l’état?

À quelques mois de l’élection, le projet d’Emmanuel Macron pour un second mandat à l’Élysée reste encore flou. Selon le journal Le Figaro, c’est peut-être à cause de la situation géopolitique actuelle. En effet, depuis que la Russie a attaqué l’Ukraine, la campagne électorale française pourrait se ralentir. Ainsi, les candidats sont unanimes : cette affaire inédite a sa place dans les débats.

Avec la guerre qui est à quelques pas de nos portes, parler de pouvoir d’achats, de retraite, de statut des fonctionnaires ou des impôts est insensé. Pour l’instant, Emmanuel Macron n’a pas encore officialisé sa candidature à la prochaine élection. Nos confrères de Figaro ont ainsi mis le point sur les mesures de projet économique que le président français sortant pourrait prendre.

publicité

Le premier point de décryptage du Figaro concerne en effet un lien entre la guerre en Ukraine et la campagne d’Emmanuel Macron. Selon certains proches de l’Élysée, les Français ne voudront pas «changer de capitaine dans la tempête». Ainsi, cette crise géopolitique majeure pourrait donner une chance à Emmanuel Macron d’être réélu. Cependant, il faudrait qu’il entre enfin en campagne. Pourtant, avec la situation actuelle, il est loin d’avoir un instant à lui. En attendant son annonce officielle, le 28 février dernier, le Figaro a publié une analyse détaillée du projet économique du chef d’État.

Les mésures chocs d’Emmanuel Macron

En premier lieu, on retrouve le sujet qui inquiète le plus les Français. Il s’agit en effet de la retraite qui reste un sujet sensible depuis plusieurs années. Au fil du temps, les Français semblent convaincus qu’une réforme dans ce domaine est inévitable. Ainsi, d’après les données démographiques, afin de conserver le système de solidarité actuel, il faudra partir plus tard en retraite. Dans le cas contraire, nous aurions plus de retraites à payer que d’actifs pour cotiser. Pour cela, les retraites seront simplifiées et les 42 régimes existants ne seront plus unifiés.

Par la suite, le projet économique d’Emmanuel Macron concerne les impôts. Le Figaro rappelle qu’en 2017, la suppression de la taxe d’habitation a fait couler beaucoup d’encres. D’après nos confrères, ce volet économique du chef de l’État figure parmi ses points forts. Lors d’une interview accordée à nos confrères, Jean-Noël Barrot, député MoDem des Yvelines, souligne que l’action doit continuer à se concentrer sur «les dépenses contraintes des ménages ». Celui-ci a pour but de les limiter ou même les supprimer. Cependant, parler des impôts des ménages revient à parler de la retraite.

Ainsi, selon Le Figaro, il sera peut-être indispensable d’imaginer trois grands régimes dont un régime pour la fonction publique, un autre pour les salariés et un autre pour les indépendants.

publicité

Pourtant, concernant la fonction publique, Emmanuel Macron aurait d’autres projets qui ne concernent pas les retraites. La Figaro souligne que le chef d’État pourrait modifier le statut des fonctionnaires à l’exemple de ce qui a été fait à la SNCF en 2018. Est-ce la fin des recrutements au statut ? En tout cas, la campagne électorale sera rapide avec seulement deux meetings. Mais la situation géopolitique actuelle impose ce rythme à Emmanuel Macron.

publicité

Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .