Impôts : Vinted, Leboncoin, Airbnb… Ce que vous devez déclarer dans vos revenus

Comme chaque année, le mois d’avril rime avec la déclaration des revenus pour les Français. Mais on se demande si les gains réalisés grâce à Leboncoin, Vinted, Airbnb… doivent être déclarés. On vous dit tout.

Impôts  Vinted, Leboncoin, Airbnb… Ce que vous devez déclarer dans vos revenus
publicité

Si vous avez l’habitude de vendre des objets sur Vinted ou Leboncoin ou de mettre en location un bien sur Airbnb, sachez que les bénéfices que vous en tirez peuvent être soumis à l’impôt de revenu. Détails.

publicité

Vinted, Leboncoin… soumis à l’impôt?

On le sait tous, l’État ne pouvait pas ignorer cette manne financière représentée par la vente en ligne de produits d’occasion. En effet, pour être en règle, il est indispensable de déclarer ce que vous vendez, sous conditions. Faire une déclaration ne signifie pas que vous allez devoir payer un impôt sur vos gains. Cependant, il est à noter que les plateformes de ventes en ligne transmettent toutes les informations au fisc.

La vente ou l’achat des produits d’occasion sur Vinted ou Leboncoin est de plus en plus prisé par les Français. Il faut dire que c’est un meilleur moyen de faire des économies tout en limitant le gaspillage. Un bel effort écologique félicité par les ferveurs de l’environnement. D’ailleurs, ces applications, plateformes et sites web rencontrent un véritable carton que certaines n’hésitent pas à vendre beaucoup, loin d’être au goût de l’État.

publicité

Si vous l’ignoriez encore, depuis 2019, toutes les plateformes transmettent au fisc les revenus de ses utilisateurs. À savoir le nombre et le montant des transactions, les coordonnées bancaires, le statut (particulier ou professionnel). Ces informations permettent ainsi à l’administration de pré-remplir la déclaration de revenus.

Les ventes occasionnelles ne sont pas imposables, mais…

Cependant, bien que vous réalisiez quelques ventes sur Vinted ou Leboncoin, vous n’allez pas devoir payer un impôt sur vos gains. Dans ce cas, ce serait contre-productif. Pour cause, ça n’encouragerait guère les Français à vendre, mais à jeter. D’ailleurs, certains critères ont été mis en place. En effet, la déclaration est non obligatoire si vos gains sur ces plateformes sont inférieurs à 3 000 euros par an. Soit, moins de 20 transactions. Par contre, si vous devez déclarer vos recettes sur Vinted, Leboncoin…, vous n’allez pas forcément payer d’impôt. En réalité, ces informations permettent à l’administration fiscale de mieux contrôler les ventes sur internet.

Qu’importe ce que vous gagnez par la vente en ligne, l’administration sait faire la différence. Il différenciera ainsi les utilisateurs qui font uniquement du commerce et gagnent leur vie avec, et les personnes qui vendent occasionnellement des objets. Dans ce dernier cas, votre revenu n’est pas imposable. Pour cause, votre activité n’est pas celle d’un professionnel.

publicité

Cependant, il y a des exceptions. En effet, pour la vente d’un objet à plus de 5 000 euros, vous êtes soumis au régime d’imposition des plus-values de cessions de biens meubles. Si vous avez réalisé la vente sur une application ou un site web de Vinted, Leboncoin… avec le paiement sécurisé, alors celle-ci figurera automatiquement sur votre déclaration d’impôts.

publicité

Joshua Dagueneet

Joshua Daguenet - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.