Indemnité inflation : un site internet pour les oubliés bientôt en ligne, toutes les infos ici

Plus de 36,7 millions de Français ont eu droit à l’indemnité inflation de 100 euros depuis le mois de décembre dernier. Une information que Olivier Dussopt, ministre des Comptes publics, avait affirmée sur l’antenne de Sud Radio. Avec ces 38 millions de bénéficiaires, 1,3 million d’entre eux n’a toujours pas reçu leur versement de la prime inflation.

Indemnité inflation  un site internet pour les oubliés bientôt en ligne, toutes les infos ici
© Julio PELAEZ
publicité

Plus d’un million de Français n’ont toujours pas reçu leur indemnité inflation. Pas de panique. Une plateforme en ligne leur permettant de réclamer cette prime sera bientôt fonctionnelle. On vous dit tout.

publicité

Que faire en cas de réclamation de l’indemnité inflation ?

Lors du versement de l’indemnité inflation, bon nombre de bénéficiaires ont été oubliés. Ainsi, ils peuvent faire une réclamation sur un site selon le cabinet du ministre des Comptes publics. Ce site a été actif depuis le 25 mars dernier. Pour cela, les oubliés vont devoir se rendre sur FranceConnect (avec leurs identifiants pour les impôts) sur le portail mesdroitssociaux.gouv.fr « Le système saura recouper les informations », affirme le cabinet du ministre des Comptes publics. « Si la situation du demandeur n’est pas étudiée automatiquement par la télé service, le guichet va lui indiquer ce qu’il devra faire », peut-on lire sur le site gouvernemental dédié à l’indemnité inflation.

« Si les personnes sont éligibles, le système les conviera à remplir un formulaire. Il faut y mettre leur RIB, pour recevoir l’indemnité », déclare l’entourage d’Olivier Dussopt. Néanmoins, le délai que pourra prendre la procédure de réclamation n’a pas été prescrit. En effet, ceux qui ont été oubliés sont ceux qui n’ont pas donné leur RIB comme les auto-entrepreneurs inscrits à Pôle emploi ou bien touchant le RSA.

publicité

publicité

Les sujets abordés pendant les discours électoraux

En cette période électorale, toutes les attentions sont tournées vers la hausse des prix des carburants. Les personnes vivantes en zone rurale sont les plus touchées, car ils se déplacent fréquemment. D’ailleurs, plusieurs médias abordent ce sujet. Le gouvernement avait déclaré une baisse provisoire des taxes. Il y a des candidats qui prévoient même une hausse du salaire minimum : le SMIC. Il y en a même qui parle de la formule, travailler plus pour gagner plus. Le sujet de la retraite est aussi au centre de toutes les discussions. Les retraités veulent une revalorisation de leur retraite.

publicité

Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.