Inès Reg furieuse contre sa sœur dans Pékin Express : l’humoriste prête à la « frapper »

Inès Reg et sa sœur créent un scandale lors du tournage de l’émission Pékin Express.

Inès Reg furieuse contre sa sœur dans Pékin Express l’humoriste prête à la « frapper »
© ABACA

Inès Reg et sa sœur se sont lancées un sacré défi cette année. Celle de participer à Pékin Express ! Comme le rappellent nos confrères du magazine, les proches de l’humoriste et de sa sœur de misaient pas de grands espoirs sur leur victoire. Néanmoins, elles étaient prêtes à en découdre et à donner le meilleur d’elles-mêmes. L’épisode de Pékin Express présentait Inès Reg et sa sœur en mauvaise posture.

 

Les deux sœurs traversent des épreuves inattendues

Ces deux sœurs s’aiment d’un amour infini et inconditionnel. Inès Reg et sa sœur n’ont eu de cesse de le prouver depuis le 6 juillet, date à laquelle ont débuté les diffusions de Pékin Express sur M6. Surmotivées, les deux sœurs s’engagent dans une aventure qui allait pourtant les pousser dans leurs retranchements. Si elles savaient qu’elles allaient sans doute parfois se détester au cours des épreuves, elles ne pensaient peut-être pas que cela allait être si violent. En effet, les télévisions parlent d’un véritable déchirement au sujet de cette épreuve du 20 juillet dernier sur M6.

Les candidats de Pékin Express devaient réussir à remplir une bassine de liquide. Pour cela, l’une des deux personnes du duo avait les yeux bandés et devait porter un plateau de verres de thé. Le tout en traversant de nombreux obstacles et en étant guidé par la voix de son binôme.

 

Inès Reg et sa sœur dans Pékin Express a failli en venir aux mains

Heureusement qu’Anaïs et Inès Reg ont ensuite su relativiser. En effet, elles ne se sont finalement pas battues devant les caméras de M6 et c’est heureux. Elles ont plutôt pris le temps de souffler et de réaliser que pour qu’il y ait des gagnants, il faut aussi qu’il y ait des perdants. « Les cordes, c’est le début d’une belle aventure … », débutait par expliquer Inès Reg non sans ironie. « Ma sœur est une femme tellement indépendante et forte que même les yeux bandés elle prend des initiatives, tout simplement… Elle est surmotivée, trop motivée, elle n’attend pas. Des fois, elle est à deux doigts de taper le plateau contre une corde. », ajouta-t-elle.

Des extraits montraient ensuite Anaïs qui écoutait les ordres de sa sœur à moitié, tendant par exemple son bras droit au lieu de tendre le gauche. « Va vers la droite, ton bras gauche tend-le…. Ton bras gauche ! », hurlait Inès Reg. Et c’est suite à cette erreur de son binôme qu’elle a eu des envies de meurtre. « Y’a rien pour la frapper en fait ? », nait-elle ajouté.

 

 

 

Benoit Mandin

Rédacteur Web depuis plusieurs années, aucune information ne m’échappe. Un vrai féru de la lecture et de nature très curieuse, je me ferai le plaisir de vous informer de toutes les dernières nouvelles.