Infertilité : pourquoi les Français peinent de plus en plus à concevoir un enfant, les réponses ici

 L’infertilité et les difficultés de concevoir deviennent vraiment fréquentes depuis ces 30 dernières années. Un couple sur quatre n’arrive pas à avoir des enfants.

Infertilité  pourquoi les Français peinent de plus en plus à concevoir un enfant
© Shutterstock
publicité

Selon les investigations du magazine Slate, l’infertilité est d’ordre sociologique, environnemental et biologique. Parmi ces causes il y a l’âge de conception qui devient de plus en plus tard de nos jours. Mais avec l’âge, le taux de fertilité augmente.

publicité

Comment expliquer cette situation ?

Auparavant à 24 ans, le désir d’avoir des enfants prend le dessus. Mais actuellement, l’âge pour avoir son premier enfant se trouve entre 29 à 31 ans. Ce recul de l’âge d’avoir son premier enfant fait partie des causes de l’infertilité en France. « Chez la femme, la fertilité commence à diminuer progressivement autour de 30 ans. Une femme de 25 ans aura par exemple un risque sur six de rencontrer un problème d’infertilité, une femme de 35 ans, un risque sur trois, une femme de 40 ans un risque sur deux », affirme le professeur Samir Hamamah. Ce dernier est responsable du département de biologie de la reproduction au CHU de Montpellier.

« Donc avant 35 ans, environ 80 % des couples infertiles parviendront à avoir un enfant grâce à la PMA. Autour de la quarantaine, c’est plutôt 30 à 40 % », déclare pour sa part le professeur François Olivennes, gynécologue obstétricien spécialisé en médecine de la production.

publicité

D’où viennent ces infertilités ?

L’infertilité est aussi due à des facteurs environnementaux et biologiques. En effet, actuellement les perturbateurs endocriniens sont plus courants dans la société. Ils peuvent se trouver dans nos produits cosmétiques, dans l’alimentation et même dans l’air que nous respirons… D’après les experts, ces perturbateurs endocriniens affectent directement l’infertilité des Français.

Il y a aussi des causses biologiques ou plus exactement l’état de santé des futurs parents. Notant que le surpoids et l’obésité affectent aussi la fertilité. Ce qui diminue grandement les chances d’avoir des enfants. Outre une alimentation déséquilibrée et le manque d’activité physique, il y a aussi les apports toxiques. À l’exemple du tabac ou de la consommation de boissons alcoolisées et des substances illicites, sans oublier le stress et le rythme de vie effréné.

publicité

L’infertilité met vraiment à mal les personnes qui doit y faire face. D’ailleurs, cela peut provoquer chez certaines personnes des détresses psychologiques importantes. Pour ne pas en arriver là, les médecins recommandent aux potentiels futurs parents de faire des tests de fertilité. Mais avant de concevoir, il faut mettre au point un mode de vie saine pour faire augmenter les chances d’avoir un enfant.

publicité

Joshua Dagueneet

Joshua Daguenet - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.