Inflation : les Français vont faire face à une augmentation de la taxe foncière

Ces derniers temps, les Français font face à l’augmentation des couts de la vie. La taxe foncière va aussi suivre le mouvement.

Inflation les Français vont faire face à une augmentation de la taxe foncière
publicité

La taxe foncière va connaitre une augmentation suite au phénomène coup à trois bandes. Avec ce dernier, tous les coups de la vie ont connu une hausse et cette taxe y aura aussi droit. Une situation qui va grandement impacter le pouvoir d’achat des Français.

Des situations difficiles

Ces dernières années, les Français ont dû faire face à plusieurs situations difficiles. En effet, entre l’inflation et la hausse du prix du carburant et de certaines denrées, il est difficile de se retrouver. D’ailleurs, l’association de consommateurs UFC-Que choisir avait déjà mis en avant ces situations. « Les propriétaires doivent s’attendre à une hausse spectaculaire de leur taxe foncière en 2023, bien supérieure à celle qu’ils ont subie cette année. En cause, l’indexation des valeurs locatives sur l’inflation et la volonté de nombreuses collectivités locales de relever leur taux d’imposition » avait déclaré le magazine.  Bien évidemment, la taxe foncière va connaitre une augmentation de 7% mécanique.  Ainsi, cette hausse doublée de l’inflation va faire exploser la facture surtout celui de l’énergie. Toutefois, l’augmentation de la taxe foncière touche la France toute entière. À Paris,  une hausse de 60%  a été enregistré. Elle est de 21% à Metz et 33% à Grenoble. Cependant, pour un couple vivant dans la préfecture de l’Isère, la taxe foncière passe de 1443 euros à 1919 euros.

publicité

Une augmentation de la taxe foncière

Cette augmentation de la taxe foncière dans l’Isère est due aux 7% d’inflation. Effectivement, il y a aussi 25% d’augmentation supplémentaires décidés par la Ville. Par ailleurs, la moitié de la somme va servir à payer uniquement les factures d’énergie à la hausse. « Les 22 millions restants financeront ce qu’ils appellent un bouclier social et climatique » avait affirmé TF1. « Ce sont des investissements de végétalisation, de plantations d’arbres, de retrait de bitume devant les écoles pour faire de la place aux enfants, il n’y a pas d’autres leviers pour les collectivités » martèle pour sa part Vincent Fristot, adjoint (EELV) au maire de Grenoble sur ce sujet. Plusieurs mairies n’ont que la taxe foncière pour rééquilibrer leurs budgets.

publicité

Laura Buys

Attirée depuis mon plus jeune âge par l'écriture, c'est avec un énorme plaisir que je participe à l'aventure Ferocee.com en tant que rédactrice. Passionnée de voyage et de mode, je me réjouis de partager avec vous mes différentes passions.