Jacques Dutronc en deuil : La triste nouvelle vient de tomber

Jacques Dutronc avait tout partagé avec lui, du rire aux larmes, de la joie à la folie de la scène. Aujourd’hui, il est en deuil…

Jacques Dutronc en deuil  La triste nouvelle vient de tomber
© CYRIL MOREAU / BESTIMAGE

Jacques Dutronc est en deuil. Il pleure la perte de cet être cher avec qui il a tout partagé dans sa vie.

Jacques Dutronc en deuil

Depuis des années, Jacques Dutronc vit dans la tourmente par la peur de savoir qu’un jour, son épouse, son âme sœur, la mère de son fils, Françoise Hardy, atteinte d’un cancer, va partir pour un monde meilleur avant lui. Alors qu’il est à l’affût de ce drame, le chanteur de 78 ans ne se doutait pas que ce serait un autre membre de sa famille musicale qui va mourir.

Il s’agit en effet d’André Crudo, son frère de cœur, le témoin de ses débuts sur la scène musicale. Selon les nouvelles révélées par son fils Franck sur sa page Facebook au lendemain de sa mort, celui-ci aurait été emporté par le fichu coronavirus.

« J’ai de la peine de vous annoncer que mon papa nous a quittés hier matin, victime du Covid, après s’être battu vaillamment. Pour ceux qui l’ont bien connu, ses obsèques auront lieu lundi prochain à 14 h 30 en l’église Notre-Dame de Saint-Mandé », pouvait-on lire.

Malgré sa peine face à ce terrible deuil, Jacques Dutronc, très fragilisé, n’a visiblement pas eu la force de se rendre en région parisienne pour faire des adieux à André Crudo. Rappelons que le chanteur compose avec la maladie depuis des années. D’ailleurs, il allait subir une grande opération en juin 2020.

André Crudo, le meilleur percussionniste de tous les temps

On n’imagine même pas la peine de Jacques Dutronc face au deuil de la disparition de son ami de toujours, André Crudo. Ensemble, les deux hommes avaient tout partagé depuis le début. À titre de rappel, dans les débuts des années 1960, la star montante, à l’époque encore tout jeune crapule, jouait de la guitare dans le groupe El Toro and the Cyclones. En fait, c’est le nom que lui a donné Vogue, sa maison de disques, afin de décrire à la fois l’incroyable énergie de ces jeunes comme le massif gabarit du chanteur.

Sauf qu’un jour, Charlot Benarroch, le batteur, décide de quitter le groupe pour rejoindre Les Fantômes. Ce dernier est un autre groupe à la mode. C’est à ce moment qu’André Crudo, un excellent percussionniste qui officie comme assistant aux studios Vogue, rejoint le groupe. Jazziste de formation et ayant acquis de l’expérience en jouant avec Les Chaussettes noires, il était lors la recrue idéale.

Un homme à mille vies

À la suite de la dissolution du groupe de Jacques Dutronc, André Cudro accompagne Françoise Hardy avant de quitter le monde de la musique pour se lancer dans la photographie.

En 1964, il se fait un nom dans le domaine et devient l’un des photographes officiels du Golf-Drouot. Il réalise alors les portraits des plus grandes célébrités de la chanson comme Gilbert Bécaud, Tom Jones ou les Rolling Stones.

Passionné de sport, notamment de golf et de tennis, il a été arbitre à Roland-Garros. L’occasion pour lui de côtoyer de nombreux champions à l’exemple de Yannick Noah, Björn Borg ou Guillermo Vilas, qui sont passés sous ses objectifs.

Toujours à l’affût de nouvelles expériences, André Crudo a aussi joué des petits rôles au cinéma. Il a été figurant dans plusieurs films comme Quai d’Orsay de Bertrand Tavernier, dans lequel il incarnait un député sur les bancs de l’Assemblée nationale. Cet homme aux mille vies a fêté ses 80 ans en avril dernier.

Laura Buys

Attirée depuis mon plus jeune âge par l'écriture, c'est avec un énorme plaisir que je participe à l'aventure Ferocee.com en tant que rédactrice. Passionnée de voyage et de mode, je me réjouis de partager avec vous mes différentes passions.