Jacques et Gabriella de Monaco ne vont plus à l’école : Albert a trouvé un nouveau compromis

Lors d’une interview accordée à Paris Match, Albert de Monaco a donné des nouvelles de ses enfants, notamment, leur scolarité qui a été bouleversée par le Coronavirus.

Jacques et Gabriella de Monaco ne vont plus à l’école  Albert a trouvé un nouveau compromis
© David Nivière/Abacapress

Ce jeudi 25 novembre 2021, auprès de Paris Match, le Prince Albert de Monaco a donné des nouvelles de ses jumeaux, Jacques et Gabriella, dont la scolarité a été bouleversée par le coronavirus.

Albert de Monaco, Jacques et Gabriella sont en priorité

Auprès du magazine People, Albert de Monaco a déclaré : « Les enfants à cet âge, ils comprennent » concernant ses enfants Jacques et Gabriella. Bientôt âgé de 7 ans, les jumeaux ont pu retrouver leur mère le 8 novembre dernier, après 8 mois de séparation. Malheureusement, ils viennent de la perdre une fois encore.

Lors de la fête nationale monégasque, ils se sont montrés au balcon aux côtés de leur père avec de tendres messages de soutien à leur mère. Cependant, le souverain veille toujours sur eux. Face à Stéphane Bern, lors d’un entretien auprès de Paris Match, il a indiqué : « Ma famille, c’est ma priorité. Sans négliger pour autant les affaires de l’Etat, je me montre aussi présent que possible auprès d’eux ». Toutefois, ses deux sœurs, Caroline et Stéphanie de Monaco, sont aussi très présentent pour Jacques et Gabriella.

Une situation temporaire

À cause de la crise sanitaire liée au Covid-19, la famille princière a également profité pour scolariser leurs enfants au Palais. Notant qu’à la rentrée scolaire, ils ont été conduits à l’établissement scolaire François-d ’Assise-Nicolas-Barré. Alors que récemment, Albert de Monaco a fait savoir que les jumeaux recevraient désormais une instruction à la maison. Pour cause, le Covid-19 qui bat son plein.

Selon le souverain, Jacques et Gabriella de Monaco sont instruits dans une « petite classe délocalisée ». Celle-ci est « aménagé comme une salle de classe normale, qui donne sur le jardin ». Effectivement, ils sont accompagnés de « quatre de leurs camarades, deux garçons et deux filles ». Bien évidemment, il y a « même des maîtresses et enseignants que comme s’ils étaient dans leur institution ».

D’après Albert de Monaco, cette scolarisation à la maison « c’est un cadre agréable pour leurs jeunes années ». Cependant, il est conscient que le confinement n’est pas la meilleure solution. D’ailleurs, il promet « Dès que nous jugerons que la situation évolue favorablement, ils seront à nouveau scolarisés de façon normale ».

Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .