Jacques et Gabriella Grimaldi ne reconnaissent pas leur mère en Afrique du Sud !

Jacques et Gabriella
©️ grazia
publicité

Peu de jours avant leur entrée au cours préparatoires, Jacques et Gabriella Grimaldi ont eu la joie de retrouver leur mère, la princesse Charlène de Monaco

Si le prince Albert de Monaco a mis le cap sur l’Afrique du Sud, c’est non seulement pour retrouver sa femme bien-aimée qui a subi une grande opération de 4 heures à la mi-août, mais il permettra également à ses mignons jumeaux de 6 ans de revoir leur mère, depuis samedi dernier, à l’occasion de l’anniversaire de leur cousine, ils ne l’ont plus jamais revue.

publicité

La photo de leurs retrouvailles a été postée par la princesse elle-même sur son compte Instagram, le magazine France Dimanche a rappelé que c’était une bonne chose pour les enfants de revoir leur maman avant leur entrée au Classes Préparatoires.

Jacques et Gabriella Grimaldi ne reconnaissent

La ravissante princesse Charlène de Monaco a expliqué dans le numéro du 20 août que son absence peut avoir un impact sur leur formation continue, avant de préciser que « Tous les pédopsychiatres sont en effet d’accord pour dire que le CP est une classe essentielle, déterminante pour la suite et, notamment, l’arrivée au collège », ajoute la publication de l’hebdomadaire qui introduit spécifiquement la distance entre la princesse du rock et ses enfants, surtout dans cette période délicate de leur vie.

publicité

 

«Dans cette journée clé, Jacques et sa sœur ne pourront sans doute pas prendre la main de leur mère pour qu’elle les guide dans ce nouvel univers si impressionnant », indique la publication.
En tout cas, ce jour-là, Gabriela et Jacques Grimaldi pourront compter sur le soutien de leur maman hors du commun surtout après une séparation qui a duré assez longtemps, «Mon mari et mes enfants me manquent profondément.

publicité

 

Ce qui a été le plus difficile à entendre, c’est quand mon équipe médicale m’a dit que je ne pourrais pas être chez moi pour mon 10e anniversaire de mariage. Albert est mon roc, ma force. Sans son amour et son soutien je n’aurais pas été capable de traverser cette passe compliquée » avait précisé à l’époque l’ex-nageuse mettant en lumière de « multiples interventions compliquées ».

publicité

Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.