« J’ai essayé de rester la même » : Julie Gayet se confie sur le début de sa relation avec François Hollande

Le 28 avril prochain, Julie Gayet fera son apparition dans la série Une Mère parfaite sur TF1. Lors d’un entretien, elle avait fait des révélations concernant le début de son idylle avec François Hollande.

« J’ai essayé de rester la même »  Julie Gayet se confie sur le début de sa relation avec François Hollande
© PDN/SIPA - Wikimedia
publicité

Faisant son grand retour à l’écran dans la série Une mère parfaite, Julie Gayet s’est confié sans filtre sur le début de sa relation amoureuse avec François Hollande.

publicité

Un grand retour à la télévision

Julie Gayet vient de faire son retour à la télévision avec la série Une Mère parfaite sur TF1. Dans cette dernière, elle interprète Helene. Ce thriller de quatre épisodes va être diffusé à partir de ce 28 avril prochain sur la première chaine. À l’occasion de la sortie de cette série, la comédienne avait accordé un entretien à Télé-Loisirs. Ainsi, Julie Gayet avait fait des confidences concernant le début de sa relation avec François Hollande. Notant qu’a l’époque, leur idylle avait été dévoilée au grand jour grâce à des clichés volés. Ce fut un temps vraiment difficile qu’elle a dû encaisser du mieux qu’elle ait pu le faire. Vraisemblablement, Julie Gayet a reçu un soutien de la part de ses proches, mais surtout de sa profession. « J’ai aussi vu mes enfants rester équilibrés », avait-elle déclaré.

La divulgation de sa liaison avec François Hollande avait un but purement politique. À cette époque, l’ancien président de la République était le compagnon de Valérie Trierweiler. Après cette histoire, Julie Gayet n’a pas voulu emménager à l’Élysée. Une décision qu’elle est loin d’avoir regretté. « Je suis convaincue que c’était le bon choix. Je n’avais pas envie d’un effet d’annonce. Je n’étais ni à l’écart, ni à l’ombre, mais à ma place de comédienne, de productrice. Notre intimité se déroule derrière notre porte et nous appartient. (…) Je ne souhaitais pas me protéger, mais je souhaitais le protéger lui. Je pense que je n’intéressais pas grand monde, mais on pouvait l’attaquer, lui, à travers moi. Mais je ne voulais pas qu’on se serve de moi comme d’une arme qu’on aurait pu retourner contre lui », a-t-elle avoué au Journal du Dimanche, en juillet 2020.

publicité

Julie Gayet : des confidences sur ses craintes

Dans la parution du quotidien belge La Libre, de ce 3 avril dernier, Julie Gayet parle de sa peur vis-à-vis de sa relation. « J’essaye de penser que ma relation avec François Hollande n’a pas pu nuire à sa présidence. C’est une de mes pires craintes », avait-elle confié. Durant une conférence de presse, Christopher Hope avait osé faire une demande assez explicite à François Hollande. « Monsieur le Président, je sais que c’est un sujet très sensible pour vous. Pensez-vous que votre vie privée a fait de la France la risée du monde entier, avez-vous encore une liaison avec Julie Gayet et auriez-vous aimé qu’elle soit là ? » avait balancé ce journaliste du Daily Telegraph. Une question que l’ancien président a préféré ne pas répondre.

publicité

De son côté, Valérie Trierweiler avait décrit cette situation comme un triangle amoureux dans son ouvrage Merci pour ce moment. Elle avait décrit son ex-compagnon comme quelqu’un de froid, cynique et menteur. Toutefois, elle avait avoué ne pas être en colère contre Julie Gayet. « Je ne l’ai jamais rencontrée, je ne lui ai jamais parlé. Elle ne m’a pas menti. Ce n’est pas par rapport à elle que j’ai voulu écrire ce livre, c’est par rapport à lui. C’était avec lui que je partageais ma vie. Alors, ce n’était pas à elle de me dire la vérité », a affirmé Valérie Trierweiller dans les colonnes de Irish Independent.

publicité

Laura Buys

Attirée depuis mon plus jeune âge par l'écriture, c'est avec un énorme plaisir que je participe à l'aventure Ferocee.com en tant que rédactrice. Passionnée de voyage et de mode, je me réjouis de partager avec vous mes différentes passions.