« J’ai mis dix ans pour m’en sortir », Pierre Arditi se confie sans filtre sur son le long combat pour vaincre ses addictions 

Lors d’une récente interview, Pierre Arditi s’est confié sans filtre sur ses addictions qui lui a fait perdre énormément d’argent.

« J’ai mis dix ans pour m’en sortir », Pierre Arditi se confie sans filtre sur son le long combat pour vaincre ses addictions 
publicité

Lors d’une récente interview, Pierre Arditi s’est confié sans filtre sur ses addictions qui lui a fait perdre énormément d’argent et contre lesquelles il n’arrivait pas à lutter. 

Pierre Arditi, une addiction qui a failli ruiner sa vie 

Il y a quelques années, Pierre Arditi faisait face au combat de sa vie qui gâchait toute son existence. Il s’agit en effet de son addiction aux jeux d’argent. Dans le cadre de la promotion de son nouveau film Maestro(s), le comédien s’est confié cash sur cet engrenage néfaste qui a failli ruiner sa vie. 

publicité

« À une certaine époque, je flambais », a-t-il expliqué sur les ondes d’Europe 1. Selon ses dires, il a perdu énormément d’argent dans les jeux d’argent. Une addiction qui faisait « perdre la raison » à Pierre Arditi. Alors qu’il se qualifiait comme « un vrai joueur », un habitué des « cercles de jeux et des casinos », l’acteur s’est souvenu qu’il a failli dilapider toute sa fortune. Heureusement, il a été sauvé grâce à son trait de caractère bien particulier. « Un jour, mon narcissisme m’a sauvé parce que j’étais en train de me perdre. Je me suis dit : “Je mettrai peut-être dix ans à rembourser ce que je dois” après l’avoir connement perdu et en ayant perdu la raison. J’ai mis effectivement dix ans pour m’en sortir » a-t-il confié face à Sonia Mabrouk. 

publicité

« J’ai une dernière fois menti » 

Rappelons que ce n’est pas la première fois que Pierre Arditi parle de ses addictions. En 2019, il avait déjà évoqué le sujet dans les colonnes de Gala. « À un moment donné, on peut se dire qu’on fait ce boulot-là par simplement pour soi, mais aussi pour les autres », a expliqué l’acteur de 78 ans. En effet, pris dans cet engrenage infernal, il a « commencé à inventer des excuses bidon pour ne plus aller travailler et retourner jouer en espérant me refaire ». 

publicité

Devenu accro au jeu, Pierre Arditi ne parvenait pas à s’arrêter de jouer, quitte à « inventer des trucs pour emprunter » et « imiter des signatures ». Pire, il a même joué une fois «l’argent des vacances ». Pourtant, « son épouse (Evelyne Bouix) et son fils (Frédéric) l’attendaient pour partir le matin même ». Sous l’emprise de l’addiction aux jeux, Pierre Arditi se rappelait : « En quittant le cercle, il me restait 50 balles (…) Entre 5 et 7 h du matin, j’ai passé des coups de fil pour récupérer cet argent. J’ai une dernière fois menti ». En soulignant qu’il n’aimait pas « sa gueule dans le reflet du miroir ». Mais cet épisode de sa vie était le déclic pour Pierre Arditi à se ressaisir face à son addiction.  

publicité

Patrick LEROUX

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.