Jean-Jacques Goldman, enfant caché, il fait parler la foudre

Une révélation choc sur Jean-Jacques vient d’être dévoilée. Le chanteur aurait un enfant caché…

Jean-Jacques Goldman, enfant caché, il fait parler la foudre
© LAURENT ZABULON/TMC
publicité

Très discret sur sa vie privée, Jean-Jacques Goldman a réussi à faire parler la foudre du magazine Ici Paris, qui a annoncé sur sa couverture l’existence d’un enfant caché.

publicité

Jean-Jacques Goldman, un enfant caché?

Chanteur emblématique, Jean-Jacques Goldman est toujours resté discret sur sa vie privée sur laquelle il a construit un mur presque infranchissable. Cependant, il a fait parler la foudre contre le magazine Ici Paris. En effet, ce dernier a annoncé en sa Une l’existence d’un enfant caché de l’artiste.

Le tabloïd a rapporté : « Un documentaire explosif consacré à celui qui reste la personnalité préférée des Français vient de révéler l’existence du jeune Kym ». Avant de souligner qu’en réalité, ce dernier n’est pas le fils de Jean-Jacques Goldman, mais celui de la chanteuse Sirima Wiratunga avec laquelle il a chanté le duo culte « Là-bas » en 1987.

publicité

D’origine laotienne, cette chanteuse britannique a été tuée à Paris par son compagnon, Kahatra Sasorith, lui-même un musicien laotien. Le magazine précise alors dans sa publication : « On apprend que la chanteuse avait un fils prénommé Kym. Cet enfant, conçu avec son meurtrier, avait un an quand elle est décédée ».

Vraisemblablement, cet enfant caché aurait « une place à part » dans le cœur de Jean-Jacques Goldman, lui-même papa de six enfants. Dont, Caroline, Michael et Nina, qui sont nés de son mariage avec sa première femme, Catherine Morlet. Puis, avec sa campagne actuelle, le chanteur a trois filles, Maya, Kimi et Rose.

Une affaire qui fait parler la foudre

Cependant, à la suite de cet article sur un supposé enfant caché, Jean-Jacques Goldman aurait décidé de porter l’affaire devant la justice et fait condamner le magazine. Ce dernier qui l’annonce ce 6 avril.

publicité

Le tabloïd a annoncé : « Par ordonnance du 26 novembre 2021, le juge des référés du tribunal judiciaire de PARIS a condamné la société CMI Publishing, pour avoir porté atteinte à la vie privée et au droit à l’image de Jean-Jacques GOLDMAN, l’édition n° 3972 du magazine daté du 18 au 24 août 2021 ».

publicité

Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .