Julie Gayet vit dans un « pire cauchemar » avec ses enfants, Tadeo et Ezéchiel

Dernièrement, Julie Gayet, la compagne de François Hollande vient de vivre son pire cauchemar. Des évènements dont elle avait confié lors de son entretien auprès du magazine France Dimanche. Vraisemblablement, ça a quelque chose à avoir avec ses deux enfants.

julie-gayet-vit-dans-un-pire-cauchemar-avec-ses-enfants-tadeo-et-ezechiel
publicité

L’angoisse d’une mère

Aujourd’hui 6 septembre, Julie Gayet sera à la tête de l’affiche de « Une mère parfaite ». Il s’agit d’une minisérie qui sera diffusée à partir de ce soir sur la chaine TF1. Vraisemblablement, elle joue le rôle d’une femme qui est tout le temps angoissé pour sa fille, qui se retrouve être accusé de meurtre.

publicité

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Julie Gayet (@iamjuliegayet)

publicité

Mais dans la vraie vie, il parait aussi que Julie Gayet vit dans l’angoisse avec ses deux fils Tadeo 22 ans et Ezéchiel 21 ans. Effectivement, ces derniers sont issus de son union avec le cinéaste Santiago Amigorena. Toutefois, c’est très rare de voir la compagne de François Hollande se confier sur le sujet. En réalité, sa crainte concerne la drogue du violeur. En effet, la plupart du temps cette drogue est versée à l’insu des fêtards par des inconnus qui ont de mauvaises intentions. Or cette substance illicite a vraiment des effets affolants sur celui qui l’ingurgite.

Julie Gayet, totalement en désarroi

Dès qu’un individu le prend surtout à son insu, il est complètement désinhibé et se laisse même entrainer dans n’importe quoi. Mais la plupart du temps, il s’agit d’un rapport sexuel non consenti d’où le nom de cette drogue. Cerise sur le gâteau, la personne n’a aucun souvenir de ce qui s’est passé. Ainsi donc, Julie Gayet a une grande peur de ce genre d’évènement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Julie Gayet (@iamjuliegayet)

« Le tournage de cette série m’a permis de me rendre compte des angoisses que peuvent ressentir les parents. Surtout ceux qui ont de grands enfants qui vont dans des boites de nuit. La peur par rapport au GHB, cette drogue du violeur qui se répond beaucoup de nos jours », avait confié Julie Gayet lors de son entretien auprès de Télé 7 jours.

publicité

« Vivre cela est un de mes pires cauchemars », termine-t-elle ses propos.

publicité

Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .