Kate Middleton et William : bonheur familial brisé, infidélité exhumé en public par George

Unis en public, les Cambridge se sont vus rappeler leurs soucis. Nul autre que leurs enfants ont ravivé les embarras durant les vacances d’été.

Kate Middleton et William  bonheur familial brisé, infidélité ressorti en public par George
© Chris Floyd/Reuters - Abaca

Kate Middleton et William : le bonheur gâché de la famille

Kate Middleton et son mari, le prince William, se montrent toujours complices en public. Pourtant, ils ont aussi des problèmes comme tous les couples. Il s’agirait d’une affaire d’infidélité. Le prince George, leur fils ainé, aurait exhumé les faits durant l’été. En effet, le petit prince aurait rappelé les actes adultérins du futur Roi d’Angleterre avec Rose Hanbury. Cette dernière a été toutefois montrée comme une proche de la future reine. Elles sont apparemment devenues rivales.

En effet, les jumeaux de Lady Hanbury, Oliver et Alexander, sont proches du prince Goerge. Bella Magazine affirme d’après une source : « Les enfants ont beaucoup de points communs et avaient l’habitude de jouer ensemble ». Pour leur part, Kate Middleton et le prince William avaient l’habitude d’accueillir les enfants au manoir d’Anmer Hall. Mais voilà, pendant les vacances d’été, le couple princier, notamment la duchesse de Cambridge, n’aurait cette fois pas accepté. Ainsi, le troisième prétendant au trône britannique aurait fait un scandale.

La princesse Charlotte aussi, parait-il, a fait son esclandre. En effet, il semblerait qu’elle a rejoint son frère ainé, George, puisqu’elle est aussi interdite de jeu avec Lady Iris, la fille de Rose Hanbury. Les deux fillettes sont des copines proches dans le Norlfolk.

Amis ou Distantes

Rappelons que les deux familles, Cambridge et Hanbury, se sont éloignés ces derniers temps. Ils sont pourtant voisins dans le Norlfolk et se présentent comme des amis proches. Pour cause, cette supposée histoire d’infidélité du fils ainé de la princesse Diana.

Malgré cela, l’affaire a été contestée par le palais de Buckingham. La maison royale britannique a en effet brisé la sacrée règle « never explain, never complain », à comprendre « ne jamais expliquer, ne jamais se plaindre». En effet, face à cette rumeur, un démenti public a été fait. C’est expliqué officiellement pour défendre une amie de la famille, car elle a subi des rumeurs très cruelles.

Amandine Blanc

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.