Koh-Lanta 2022 : Olga en pleurs après la perte d’un cadeau inestimable

Olga dans Koh-Lanta a étonné le public par son attitude. Elle était en larmes après avoir perdu une paire de basket. Elle en raconte la raison.

Koh-Lanta 2022 : Olga en pleurs après la perte d’un cadeau inestimable
publicité

Ce mardi 15 mars, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. L’équipe jaune a rencontré des difficultés. En effet, Olga, ancienne danseuse de Moulin rouge, a perdu ses paires de baskets, emmenées par la mer.

publicité

Qui est vraiment Olga ?

Olga Khokhiva est née en 1986 à Almaty, au Kazakhstan. Lorsqu’elle est arrivée en France en 2007, elle a intégré le groupe de danse Moulin Rouge et s’est mariée avec un restaurateur parisien il y a environ trois ans et demi. Olga a fait impression, car elle était sélectionnée parmi les 24 candidats du casting « Koh-Lanta, le totem maudit ». Elle a d’abord évolué dans l’équipe des bleus avant d’entrer dans celle des jaunes.

La jeune femme a grandi au Kazakhstan, son père était militaire et elle en a profité pour voyager avec lui. En particulier, en Allemagne. Olga a participé à la gymnastique à l’âge de 6 ans jusqu’à ses 14 ans. Mais malheureusement, elle a dû s’arrêter par défaut de taille. Elle était trop grande. Et après, elle s’est lancée dans le domaine du cirque jusqu’à ses 19 ans. Olga a toujours voyagé un peu partout en Europe et c’est parmi l’un de ses trajets qu’elle a entendu parler d’un casting pour intégrer le Moulin Rouge à Paris. Et c’est la raison pour laquelle elle s’est installée en France. Afin d’avoir une place très rapidement dans ce pays, elle avait eu très vite la volonté d’apprendre le français.

publicité

La raison de ses larmes

En effet, lors de sa participation à Koh-Lanta, elle a eu un petit moment de faiblesse. Olga s’est exprimée face à ses partenaires dans l’émission. « Je n’ai plus de forces, j’étais comme une championne jusque-là », a-t-elle dit, avant de s’effondrer en larmes. Elle était extrêmement gênée par son comportement.  

Si elle avait pleuré pour ses paires de basket, c’est qu’il y avait une raison particulière. Effectivement, ces baskets venaient de son époux avant son départ dans l’aventure. Pour elle, ils signifiaient beaucoup, car c’était comme son porte-bonheur. Ses coéquipiers ont fait tout leur possible pour lui remonter le moral.  

publicité

 

publicité

Annabelle Martella

Discipline et dynamise sont ces mots d’ordre et elle veille et ne pas y déroger dans tous ces articles publiés. Son ambition dans son métier semble lui prédire un avenir radieux et elle compte s’investir quotidiennement pour y parvenir.