Koh-Lanta : François victime d’un malaise, il révèle ce qu’il s’est passé hors caméras

Ce mardi dernier dans Koh-Lanta, le Totem maudit, François a dû faire face à une situation difficile.

Koh-Lanta  François victime d’un malaise, il révèle ce qu’il s’est passé hors caméras
© TF1

Dans la diffusion de Koh-Lanta, mardi dernier, François a été en proie à un étourdissement. Par la suite, le pompier a fait des révélations concernant les conditions de survie compliquées de cette édition de Koh-Lanta.

Koh-Lanta, François victime d’un malaise

« Je n’ai rien calculé, je me suis retrouvé à terre, je me suis demandé ce qui se passait. Je me suis relevé, je n’ai pas trop compris ce qui m’arrivait. Un voile qui se met devant les yeux… », avait confié François face aux caméras.

Suite à ce malaise dans Koh-Lanta, François avait eu un entretien avec les journalistes de Télé-Loisirs. « Lorsqu’on me demande de réfléchir à mon parcours dans Koh-Lanta, c’est son aspect très difficile qui revient en premier. La météo a été terrible en début de tournage. Il y avait peu de nourriture, que ce soit sur l’île ou dans l’eau. Ainsi c’est difficile de s’alimenter avec 10 grammes de riz par jour. On est usé, fatigué, l’organisme est épuisé d’où ce coup de moins bien. Mais qui a est commun à l’ensemble des aventuriers. Dès qu’on se relève vite, on a la tête qui tourne ou on peut faire des petits malaises. C’est très dur », avait déclaré l’aventurier auprès de ces derniers. François avait bénéficié d’un suivi médicalement, hors caméras.

« Il y a un infirmier pas loin du campement qu’on peut appeler si besoin. Un médecin peut aussi arriver rapidement en cas de soucis. Là, c’était un étourdissement, je n’ai pas perdu conscience. J’ai appelé le médecin pour lui parler de ce malaise, qui était plutôt une hypoglycémie. Je l’ai vu le lendemain et il m’a pris ma tension. Le suivi médical était très bien », affirme François.

Un passé qui a suscité la polémique

François est un pompier de l’Hérault de 38 ans. Il fait ce travail depuis qu’il a dix-sept ans. Aujourd’hui, il est au poste de Commandant au SDIS 34 à Vailhauquès. Pour ce trentenaire, le plus important c’est le partage, la rigueur, et la solidarité d’équipe. Le jeune homme a l’habitude à être le pilier de tous. Durant cette aventure, François a peur que son bon cœur le trahisse, mais il se peut que ses valeurs fédératrices le sauvent.

Avant la diffusion du programme, François avait été mis en examen pour homicide involontaire pour les décès d’un pompier en 2016, à Gabian. Suite à cet incident, 7 des membres du Service Départemental D’Incendie et de De secours de l’Hérault et le colonel de leur unité font l’objet d’une enquête. Ce dernier avait été accusé d’avoir donné à la troupe des ordres inadaptés et même contradictoires. De plus, il avait aussi donné une formation insuffisante et des matériels obsolètes. À cause de ses agissements, trois de ses collègues ont été blessés. L’enquête avait innocenté tous ceux qui étaient mis en examen. Donc François a bien le droit de prendre part à Koh-Lanta. Chose que l’avocat des victimes, Luc Abratkiewicz, avait pointée du doigt. De son côté, la production annonce n’avoir rien su de cette mise en examen.

Benoit Mandin

Rédacteur Web depuis plusieurs années, aucune information ne m’échappe. Un vrai féru de la lecture et de nature très curieuse, je me ferai le plaisir de vous informer de toutes les dernières nouvelles.