Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La moitié des retraités éligible à l’allocation sociale de vieillesse (Aspa) n’exige pas cette aide

La moitié des retraités éligible à l’allocation sociale de vieillesse (Aspa) n’exige pas cette aide

Plus de la moitié des personnes âgées en France ne fait pas la demande de l’allocation sociale de vieillesse (Aspa). Une situation qui est vraiment déplorable.

L’allocation sociale de vieillesse

L’allocation sociale de vieillesse est versée mensuellement aux personnes âgées. Bien évidemment, la situation familiale et le lieu de résidence sont prise en compte. Ainsi, pour en bénéficier, il faut avoir moins 65 ans ou justifier d’un taux d’incapacité permanente d’au moins 50 %. En plus, il faut résider en France. Notant que pour un couple cette aide est de 961,08 € pour un seul même au maximum. Elle est de 1.492,08 € pour les deux.

Toutefois, 50 % des Français éligible à l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) ne la sollicitent pas. Or cette aide peut vous apporter jusqu’à 200 € supplémentaires par mois. Une somme vraiment importante qui servira à faire face à l’inflation et aux prix en hausse. Cependant, il se pourrait que ceux qui n’ont font pas la demande pensent ne pas être éligible. De plus, ils se peut aussi qu’ils ne sont pas à l’aise avec les formalités administratives. Une grande partie des personnes âgées ne savent pas même l’existence de cette aide. En ce moment, l’Aspa est versée à plus de 300 000 personnes pour un montant annuel d’un milliard d’euros (selon les données de la Drees).

Des changements à prendre en compte

Le Gouvernement annonce qu’avec la réforme des retraites, il y aura le financement des mesures de solidarité et de justice sociale. Effectivement,  L’allocation sociale de vieillesse aura donc droit à des changements. Ainsi, les héritiers doivent rembourser les prestations reçues par l’allocataire décédé. Ce seuil sera alors porté de 39.000 à 100.000 € et sera indexé sur l’inflation.

En plus de l’Aspa, d’autres aides sont disponibles pour les personnes âgées. L’Apa à domicile peut couvrir une partie ou la totalité des coûts associés à leur maintien à domicile. D’e son côté, l’Apa en établissement sert à payer le tarif dépendance des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Vraisemblablement, l‘APA (allocation personnalisée d‘autonomie) est une aide financière que le Conseil départemental gère. Par ailleurs, elle destinée aux personnes âgées ou handicapées à rester autonomes dans leurs foyers.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Cumul emploi-retraite : comment concilier travail et pension suite à la dernière réforme

Cumul emploi-retraite : comment concilier travail et pension suite à la dernière réforme

Le champ magnétique du Soleil va s’inverser, cela va impacter de manière positive la Terre

Le champ magnétique du Soleil va s’inverser, cela va impacter de manière positive la Terre

Retraite : les âges de départ du Nouveau Front populaire et du RN concernant les carrières longues

Retraite : les âges de départ du Nouveau Front populaire et du RN concernant les carrières longues

Impôt sur le revenu 2024 : Voici la date du virement de la DGFiP

Impôt sur le revenu 2024 : Voici la date du virement de la DGFiP

La face cachée des tomates marocaines vendues en Europe : des conditions de travail difficiles

La face cachée des tomates marocaines vendues en Europe : des conditions de travail difficiles

700 000 retraités vont faire face à une augmentation de leur pension Agirc-Arrco, combien vous allez toucher en plus

700 000 retraités vont faire face à une augmentation de leur pension Agirc-Arrco, combien vous allez toucher en plus