Vous êtes ici : Accueil > Actualités > L’association CLCV dénonce des emballages plastiques remplis de…vide 

L’association CLCV dénonce des emballages plastiques remplis de…vide 

Dans un nouveau communiqué, l’association Consommation Logement Cadre de vie (CLCV) dénonce les emballages plastiques de produits alimentaires trop superflus.

Les objectifs de la loi anti-gaspillage sont nombreux comme la réduction des emballages, notamment en plastique, afin de protéger la planète. Sauf qu’une enquête menée par l’association nationale des consommateurs et usagers (CLCV) a révélé que certaines industries continuent d’utiliser les emballages plastiques.

L’Association CLCV dénonce la pratique des emballages plastiques vides

Le plastique est un grand danger pour la planète. Cependant, le résultat d’une enquête menée par l’Association nationale des consommateurs et usagers (CLCV), parue jeudi, a de quoi agacer. En effet, certaines marques abusent encore des emballages plastiques. Après avoir passé au scanner 250 produits alimentaires, certaines boîtes de thé ou de plaquettes de chocolat ont révélé des films en plastique, « superflus », voire « inutile ». L’association pointe aussi des doigts des paquets d’amandes ou des ravioles qui contiennent jusqu’à 55 % de vide.

François Carlier, délégué général de l’association de consommateurs, n’a pas hésité à dénoncer cette pratique. « On a un certain nombre de produits qui ont tendance à vendre du vide. Dans l’emballage, le produit n’occupe que les deux tiers, voire la moitié de la place. C’est au-delà de l’écologie, c’est vraiment une question de loyauté du commerce », a-t-il déclaré.

Privilégier le vrac

Bien que cette pratique soit alarmante pour la planète, elle ne concerne qu’un petit nombre de produits. D’ailleurs, cette enquête de la CLCV a révélé quelques points positifs sur l’utilisation des emballages plastiques. À l’exemple des pizzas sans boîtes, ou encore des fromages blancs qui ont délaissé leur couvercle en plastique rigide, pour laisser place à un simple opercule.

L’Association nationale de défense des consommateurs et usagers déplore que la loi anti-gaspillage de 2022 ne soit pas assez contraignante pour les industriels. En revanche, elle conseille aux ménages de privilégier le vrac.

Le moins que l’on puisse dire, la CLCV compte bien atteindre les objectifs ambitieux fixés par la loi anti-gaspillage 2020, notamment sur les emballages plastiques. Pour cela, elle ne ménage pas d’idées pour faire changer les habitudes de consommation des Français. Aussi, de convaincre les industriels à réduire au maximum leur production de déchets et de protéger la planète.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Héritage : « Si je renonce à la succession, je paie quand même des impôts ? »

Héritage : « Si je renonce à la succession, je paie quand même des impôts ? »

Location de la résidence principale : voici les plafonds de loyer pour être exonéré d’impôt en 2024

Location de la résidence principale : voici les plafonds de loyer pour être exonéré d’impôt en 2024

RSA : quand les bénéficiaires vont entamer les 15 heures d’activité obligatoire par semaine ?

RSA : quand les bénéficiaires vont entamer les 15 heures d’activité obligatoire par semaine ?

50 ans après, Miou-Miou se confie sur le tournage des Valseuses : « Tu vas soulever ta jupe, et…

50 ans après, Miou-Miou se confie sur le tournage des Valseuses : « Tu vas soulever ta jupe, et…

Agirc-Arrco : bonne nouvelle pour les retraités, ce service va aider plus d’un

Agirc-Arrco : bonne nouvelle pour les retraités, ce service va aider plus d’un

Ici tout commence (spoiler) 19 au 23 février 2024 : Carla couche avec Bérénice et Mattéo arrive (+ VIDEO)

Ici tout commence (spoiler) 19 au 23 février 2024 : Carla couche avec Bérénice et Mattéo arrive (+ VIDEO)