Laurence Boccolini : ses confidences sans filtre sur son salaire sur France 2, « divisé par 5 ou 6″…

Avant d’officier sur France 2, Laurence Boccolini était l’un des présentateurs de la première chaîne. Elle était aux commandes de plusieurs émissions comme Le maillon faible. Aujourd’hui, l’animatrice est à la tête de Tout le monde veut prendre sa place sur France 2.

Laurence Boccolini ses confidences sans filtre sur son salaire sur France 2, divisé par 5 ou 6″…
© Getty Images

Ce dimanche 19 juin dernier, Laurence Boccolini avait parlé csans filtre de son salaire à France 2 et à TF1. Apparemment, il y a une grande différence.

Une période difficile de sa carrière

Laurence Boccolini a officié sur TF1 pendant plusieurs années. De 200 à 2006, elle était à la tête de Maillon faible. Dans ce programme de la chaîne, l’animatrice était vraiment autoritaire. De 2011 à 2017, elle présentait Money Drop. En 2020, elle avait fait part de son départ de la première chaîne. Vraisemblablement, elle croit qu’elle est devenue un simple bibelot pour TF1. « Je ne faisais plus rien. Il y a eu l’arrivée d’une nouvelle direction et à partir de là, ben, il ne s’est plus rien passé pour moi », avait-elle déclaré auprès de Jordan Deluxe.

Par la suite, Laurence Boccolini a officié sur France 2. Une décision qui est loin d’être au gout de tout le monde. « Je savais où j’allais. Que je pouvais bien le faire, que j’avais travaillé pour. Il faut s’accrocher et réussir à convaincre », avait-elle affirmé dans les colonnes Parisien. Par la même occasion, Laurence Boccolini avait aussi évoqué son salaire à France 2 et sur TF1.

Laurence Boccolini dévoile son salaire sur France 2 et sur TF1

Quand elle partait sur France 2, Laurence Boccolini était consciente que son salaire allait être bien différent. Elle venait d’une chaîne privée à une chaîne publique. Néanmoins, l’animatrice n’a pas pris en compte ce détail lors de sa prise de décision. Pour la maman de la petite Willow , l’argent n’est pas le plus important, mais la mission en elle-même. « L’argent n’est pas un moteur », dévoile-t-elle. Avant d’ajouter : « Je gagne ma vie, mais il faut diviser par cinq ou six par rapport à un prime sur TF1… Mais je ne peux pas faire les choses si je ne prends pas de pla*s*r ou si je ne travaille pas avec des gens que j’aime bien ». Le moins que l’on puisse dire, Laurence Boccolini retrouve sur France 2 le bonheur au travail malgré le salaire.

Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .