Le collagène, molécule championne de l’anti-âge ?

Depuis des années, bon nombre de produits sur le marché contiennent du collagène. Pourtant, ce dernier s’avérait être une protéine miracle.

Le collagène, champion de l’anti-âge 
© istock

Depuis des années, bon nombre de produits sur le marché contiennent du collagène. Pourtant, ce dernier s’avérait être une protéine miracle. De plus, il est normalement présent dans l’organisme. Mais bon nombre de questions se posent autour de cette protéine.

C’est quoi le collagène ?

Le collagène constitue la protéine clé de notre peau. Vraisemblablement, la peau est composée à 95 % de ce proteine. D’ailleurs, cette protéine est celle qui assure l’architecture, la densité et l’élasticité de notre peau. Tous ces caractéristiques sont loin de tenir avec l’avancée de l’âge à cause des rayons UV, de la pollution, du stress. Sans oublier la cigarette et les radicaux libres. Ainsi, les fibres se fissurent, se désorganisent ceux qui provoquent les rides, le relâchement et la déshydratation. De plus, si votre peau manque de collagène, sa surface va devenir irrégulière et perd en même temps son éclat et son uniformité.

« Les fibres de collagène ont une couleur nacrée. Sous l’effet de la glycation (engendrée par un excès de sucre), elles prennent une couleur brunâtre et se soudent entre elles », confie Lionel de Benetti, cosmétologue. « Le collagène glyqué entraîne la production de lipofuscine, un pigment brun, qui crée des taches de couleur beige à la surface de la peau. Cela n’a rien à voir avec l’exposition solaire. C’est le témoin que les débris cellulaires oxydés n’ont pas été évacués », déclare Cyrille Telinge, fondateur de Novexpert.

Des compléments alimentaires

L’alimentation peut être à l’origine du collagène. Mais en temps normal, cette protéine est produite par les animaux. En effet, on le trouve dans la viande surtout dans la peau et les cartilages. Donc pour que votre corps en produise en quantité suffisante, il est nécessaire de prendre des compléments alimentaires.

« Le collagène qui est présent dans ces produits vient de la peau des bovins issus de l’industrie agroalimentaire. Ou des écailles et arêtes de poisson », affirme Sarah Moisan, brand manager chez Vital Proteins. Vraisemblablement, leur poids moléculaire doit être facilement assimilable. « Une étude publiée en juillet 2020 dans le “Journal of Cosmetic Dermatology” a démontré l’efficacité de la prise quotidienne de collagène. Surtout s’il est hydrolysé et de bas poids moléculaires sur les rides et l’élasticité de la peau des femmes de 45 à 60 ans », avait avoué Cyrille Telinge.

Effectivement, pour que ce produit soit vraiment efficace, il faut en ingurgiter au moins 10 grammes par jour, durant quatre à huit semaines. Cette quantité de collagène correspond à 140 g d’os à moelle ou 1 litre de bouillon d’os. Toutefois pour les véganes, il faut se tourner vers des précurseurs de collagène (comme les acides aminés d’origine végétale).

Laura Buys

Attirée depuis mon plus jeune âge par l'écriture, c'est avec un énorme plaisir que je participe à l'aventure Ferocee.com en tant que rédactrice. Passionnée de voyage et de mode, je me réjouis de partager avec vous mes différentes passions.