Le monde du cinéma en deuil : mort de l’acteur et producteur Jacques Perrin à 80 ans

Le 21 avril dernier, Jacques Perrin, figure emblématique de cinéma français, s’est éteint à l’âge de 80 ans. C’est son fils et ses proches qui ont fait part de cette mauvaise nouvelle.

Le monde du cinéma en deuil  mort de l’acteur et producteur Jacques Perrin à 80 ans
publicité

L’acteur et réalisateur Jacques Perrin vient de tirer sa révérence ce jeudi 21 avril à l’âge de 80 ans. Il fait partie des figures iconiques du cinéma français. Cependant, de son vivant, il était du genre secret et discret.

publicité

Une route bien tracée

C’est une grande figure du monde de cinéma français qui a pris le large ce 21 avril 2022. Jacques Perrin est décédé du haut de ses 80 ans. Une disparition qui attriste bon nombre de personnes. Il laisse derrière lui à peu près 70 films qui ont été tournés depuis 1950. Parmi ces films il y a eu aux Demoiselles de Rochefort, Peau d’âne, Cinéma Paradiso ou encore Les Choristes.

Tout au long de sa carrière, Jacques Perrin a été en contact avec les plus grands réalisateurs. À l’exemple de Costa-Gavras, Jacques Demy, Claude Chabrol ou Pierre Schoendoerffer. Depuis son plus jeune âge, il voulait déjà devenir acteur. Dès sa majorité, Jacques Perrin a réussi à faire partie du monde du cinéma. Comme collaborateurs, il a eu Claude Berri, Yves Montand ou encore Catherine Deneuve.

publicité

Jacques Perrin, un grand producteur

Au fil du temps, Jacques Perrin est devenu producteur. D’ailleurs, avec le film intitulé Z, il a gagné l’Oscar du Meilleur Film étranger et celui du Meilleur Montage en 1969. Avec deux autres de ses films, il avait remporté le Prix de la Mise en Scène au Festival de Cannes 1976. Il s’agit de Costa-Gavras, Etat de Siège (1972), avec Yves Montand, puis Section Spéciale. Jacques Perrin s’est fait aussi remarquer en coproduisant « Les Choristes », de son neveu Christophe Barratier. C’est son plus grand succès dans le box-office avec 8,6 millions d’entrées.

Il était aussi un grand défenseur de la nature, et a coproduit plusieurs documentaires sur ce thème. Des films comme Le Peuple migrateur, dédié aux oiseaux (2001, 2,8 millions de spectateurs en France) ou encore Océans (2010). Ce dernier avait gagné le César du meilleur documentaire en 2011. Son dernier rôle au cinéma était dans « Goliath ». Ce film était sorti en mars dernier et mettait en avant ses combats écologistes.

publicité

Pour rendre hommage à Jacques Perrin, bon nombre de chaines ont fait part d’une déprogrammation. Il y en a même qui vont diffuser quelques-uns de ses films.

publicité

Benoit Mandin

Rédacteur Web depuis plusieurs années, aucune information ne m’échappe. Un vrai féru de la lecture et de nature très curieuse, je me ferai le plaisir de vous informer de toutes les dernières nouvelles.