Vous êtes ici : Accueil > Actualités > L’eau en bouteille : jusqu’à 100 fois plus de particules de plastique dedans

L’eau en bouteille : jusqu’à 100 fois plus de particules de plastique dedans

Bon nombre de personnes se sont tourné vers l’eau en bouteille qui semblait être plus sain pour la santé. Mais des études ont révélé le contraire.

Des études ont mis en avant que l’eau des bouteilles contienne des particules de plastiques. Ils contiennent même jusqu’à 100 fois plus de nanoparticules de plastique selon la revue « PNAS ».

Eau en bouteille : des particules de plastique détectées ?

Boire de l’eau est vraiment essentiel pour notre santé et surtout pour notre organisme. Même en plein hiver, il est important de boire de l’eau. Selon des experts, l’eau en bouteille est bien plus saine que l’eau du robinet en ce qui concerne la consommation. Malheureusement, actuellement, il paraîtrait que l’eau en bouteille contient des particules de plastique. Une nouvelle annoncée ce 8 janvier dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS). Il y a jusqu’à 100 fois plus de minuscules particules de plastique dans ces eaux. Ainsi, en moyenne, il y a au moins 240 000 fragments de plastique détectables par litre d’eau. Un résultat obtenu en testant le produit de plusieurs marques populaires.

Cette fois, les chercheurs ont utilisé une toute nouvelle technique utilisant des lasers. L’étude a été faite sur trois marques d’eau. « Nous pensons que toutes les eaux en bouteille contiennent des nanoplastiques, donc en mettre certaines en évidence pourrait être considérée comme injuste », a déclaré Beizhan Yan, chercheur à l’université américaine de Columbia et co-auteur de l’étude. Les résultats dévoilent que chaque litre contient entre 110 000 et 370 000 particules par litre. Il y a notamment 90 % de nanoplastiques, le reste étant des microplastiques.

Des effets néfastes sur le système reproductif

Si l’eau en bouteille contient des particules de plastique faut-il les bannir de notre vie ? Effectivement, bon nombre de personnes se demandent si cette nouvelle découverte va impacter la santé de chacun. « Si les gens sont inquiets à propos des nanoplastiques dans l’eau en bouteille, il est raisonnable de considérer des alternatives, comme l’eau du robinet », a affirmé Beizhan Yan, co-auteur de l’étude. « Nous ne conseillons pas de ne pas boire d’eau en bouteille quand cela est nécessaire, car le risque de déshydratation peut être plus grand que les conséquences potentielles de l’exposition aux nanoplastiques», a-t-il poursuivi.

Le type de particules de plastique le plus retrouvé dans de l’eau en bouteille était le nylon. Ce dernier provient notamment de filtres en plastique utilisés pour purifier l’eau. Ensuite, il y a le polytéréphtalate d’éthylène (PET), dont les bouteilles sont faites. Notant aussi que l’eau du robinet contient des microplastiques, mais en plus faible quantité. Cependant, les nanoplastiques font partie de notre environnement donc de notre vie. Ils font moins d’un micromètre, tandis que les microplastiques font moins de 5 000 micromètres, soit 5 millimètres. Ces particules peuvent intégrer notre système sanguin et dans nos organes. Les recherches affirment que les conséquences de ces particules de plastique dans l’eau en bouteille restent limitées. Mais certaines études avancent que ces particules soient néfastes pour le système reproductif.

Le pouvoir de l’eau sur la santé

Malgré la présence de ces particules de plastique dans l’eau en bouteille, boire de l’eau est nécessaire. Effectivement, il est recommandé de boire entre 1 et 2 litres d’eau par jour pour être en bonne santé et avoir de l’énergie à revendre. C’est d’autant plus vrai en période de fortes chaleurs. Découvrez les bienfaits de l’eau sur l’organisme :

  • Elle hydrate : le premier effet bénéfique de l’eau sur l’organisme est son pouvoir d’hydratation. Le corps étant composé à 70 % d’eau, il est nécessaire de s’hydrater, tout au long de la journée, pour alimenter tous les organes et permettre ainsi au corps de fonctionner de manière optimale.
  • Elle donne bonne mine : même la meilleure des crèmes n’a pas autant d’effets bénéfiques que l’eau sur le teint. Boire entre 2 et 2,5 litres par jour permettrait d’avoir un teint frais et lumineux grâce à une peau parfaitement hydratée en profondeur. Un bon sommeil est également de mise.
  • Elle élimine les toxines : boire de l’eau permet de chasser les toxines et d’accélérer le renouvellement des cellules, ce qui booste la circulation sanguine et les bons échanges dans l’organisme. De mauvais échanges et une mauvaise circulation sont vecteurs de maladies et favorisent l’apparition de la cellulite.
  • Elle prévient l’arthrose : l’arthrose est une affection chronique qui se manifeste par des douleurs persistantes aux articulations causées par l’usure anormale du cartilage et de l’ensemble de l’articulation. Boire suffisamment d’eau permet de bien lubrifier les articulations et d’éviter ainsi les douleurs liées à l’arthrose.

Les bienfaits de l’eau sur l’organisme

Boire de l’eau va aussi permettre de :

  • Garder la ligne : sans faire mincir, l’eau contribue à la perte de poids, car elle promeut le sentiment de satiété et l’élimination des graisses. Boire un verre d’eau avant chaque repas permettrait ainsi d’ingurgiter moins de calories. En outre, son effet drainant limite la “peau d’orange”.
  • Chasser le stress : il est souvent recommandé de boire un verre d’eau en cas de stress ponctuel. S’hydrater fait du bien à l’organisme et donc au psychisme, cela permet un “réancrage”. Pour booster son effet anti-stress, choisissez une eau avec beaucoup de magnésium.
  • Lutter contre la constipation : bien s’hydrater permet de lutter contre la constipation. En outre, une étude clinique a prouvé que certaines eaux minérales pouvaient améliorer les symptômes liés à la constipation. C’est notamment le cas des eaux ayant une forte concentration en sulfates (1530 mg/L) et en magnésium.
  • Éviter la mauvaise haleine : avoir la bouche sèche contribue à la mauvaise haleine. C’est d’ailleurs pourquoi au réveil, l’haleine est souvent moins fraîche : les muqueuses, n’ayant pas été hydratées depuis la veille, sont asséchées. En outre, l’eau favorise la digestion et évite les remontées gastriques, responsables également de la mauvaise haleine.
  • Prévient les maux de tête : les maux de tête sont fréquemment dus à une déshydratation d’où le fait qu’ils soient plus nombreux en saison estivale, lorsqu’il fait chaud et que le corps a besoin de beaucoup d’eau. Boire 1,5 l d’eau par jour permet de prévenir ces désagréments.
  • Faciliter la digestion : boire un verre d’eau ½ heure avant le déjeuner et le dîner prépare l’estomac à mieux assimiler la nourriture et privilégie donc une bonne digestion. En outre, cela a un effet coupe-faim non négligeable pour les personnes surveillant leur ligne.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Fini le vinaigreAcide citrique éliminer calcaire bouilloire blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Fini le vinaigre blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz... Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz… Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

"On m'a condamnée à mort" : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement

« On m’a condamnée à mort » : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement