Vous êtes ici : Accueil > Actualités > LEP, Livret A, LDDS : découvrez les taux de rémunération de ces livrets d’épargnes pour 2024

LEP, Livret A, LDDS : découvrez les taux de rémunération de ces livrets d’épargnes pour 2024

Depuis quelques années, les Français se sont intéressés aux Livrets d’épargne. Ces derniers vont avoir un nouveau taux de rémunération pour cette nouvelle année.

Le taux de rémunération des Livrets d’épargne va connaitre des changements en 2024. Il y aura qui vont être gelés ou à la baisse suivant l’évolution de l’inflation.

Les livrets

Un livret est un support d’épargne ouvert auprès d’un établissement bancaire et sur lequel l’épargnant peut effectuer des dépôts et des retraits. Effectivement, les sommes placées donnent droit à une rémunération. On parle de « livret » car avant l’informatisation des systèmes le compte était matérialisé par un livret remis à l’épargnant et qui recensait les retraits et les versements. Le livret n’est pas associé à des moyens de paiement et ne permet donc pas d’effectuer directement des règlements. Il y a deux grandes familles de livrets :

  • Les livrets réglementés, dont la rémunération et le fonctionnement sont encadrés par l’État
  • Les livrets bancaires ordinaires, dont les principales caractéristiques sont déterminées par la banque.

Qu’il soit réglementé ou non, le livret offre à son détenteur une garantie sur le capital. Ainsi, l’épargnant est certain de récupérer au minimum les sommes investies. En cas de faillite de la banque, l’encours des livrets réglementés est assuré par l’Etat. Pour les livrets bancaires, la garantie est assurée par un fonds dédié qui intervient jusqu’à 100.000 euros par personne et par établissement

Toutefois, la gestion des livrets n’entraîne aucune facturation de frais, que ce soit sur les opérations de retraits/versements ou sur l’encours placé. Le détenteur peut notamment verser et retirer son argent librement. Dans la majorité des cas, il est en revanche soumis à un plancher et à un plafond de dépôts fixés soit par l’État, soit par la banque elle-même. Les sommes placées sur des livrets génèrent des intérêts :

  • Le taux est connu à l’avance, mais peut fluctuer dans le temps (par exemple en février et en août pour le Livret A)
  • Les intérêts sont généralement versés en une seule fois en fin d’année.

Les différents livrets d’épargne

Les livrets d’épargne sont des produits liquides. C’est-à-dire que l’épargnant peut disposer librement de son argent à tout moment sans pénalité. Mais certains sont réglementés par l’État et d’autres non. Les livrets réglementés par l’État signifient que l’État fixe le taux, encadré par des règles qui ne garantissent plus aujourd’hui la protection contre l’inflation. L’État offre aussi un avantage fiscal énorme puisque ces livrets ne sont soumis à aucun impôt ni prélèvement. Voici les différents livrets d’épargne :

  • Le livret A : son taux est de 2 % depuis le 1er août 2022. Son plafond est de 22 950 €.
  • Le livret bleu est l’équivalent du livret A dans le réseau du Crédit mutuel : non cumulable avec le livret A sauf s’il a été ouvert avant le 1er/09/1979.
  • Le livret développement durable et solidaire (LDDS) (anciennement LDD et antérieurement Codevi – Compte de développement industriel) est au même taux que le livret A, c’est-à-dire de 2 % depuis le 1er août 2022. Son plafond est de 12 000 €.
  • Le livret d’épargne populaire (LEP) est réservé aux personnes disposant de faibles revenus (elles ne payent pas ou très peu d’impôt sur le revenu). Son plafond est de 7 700 € et son taux est de 4,6 % depuis le 1er février 2022.
  • Le livret jeune, réservé aux jeunes de 12 à 25 ans, est un produit hybride. Son taux est libre, mais au moins égal à celui du livret A. Il ne supporte ni impôt ni prélèvements sociaux. Mais il est couvert par la garantie du Fonds de garantie des dépôts et de résolution et non par la garantie directe de l’État. Son plafond est de 1 600 €.

Bien évidemment, pour 2024, le taux de rémunération des Livrets d’épargne sera revu.

Livrets d’épargnes : le taux de rémunération va changer en 2024

Dès le début de 2024, le taux de rémunération des Livrets d’épargnes va être révisé. D’ailleurs, en ce moment, celui du LEP est à 6 %, mais sera révisé dès le 1er février prochain. Il ne va se situer qu’entre 3 et 6 % » pour 2024. De leur côté, le Livret A et le LDDS seront gelés à 3% jusqu’au 31 janvier 2025.

Le taux de rémunération du Livret d’épargne populaire (LEP) qui est à 6 % qui est « très supérieur à l’inflation » au 1er février 2024. Ce dernier se trouve être la date de sa prochaine révision. Le taux de rémunération du LEP a droit à une révision tous les six mois et pourrait baisser au 1er février. Une situation due au fait que l’inflation a ralenti à la fin de l’année 2023. Le LEP est destiné aux épargnants les plus modestes. Son plafond a été placé 10 000 € – un plafond relevé de 2 300 € en octobre dernier.

Le gel du taux d’intérêt du livret A et du LDDS

Le taux de rémunération des Livrets d’épargnes en 2024 vont être gelés. Par ailleurs, ce sera le cas du Livret A et du LDDS soit à 3% jusqu’au 31 janvier 2025. « C’est un taux de plus en plus intéressant puisque l’inflation va passer sous les 3 % d’ici à quelques mois ». Et possiblement « avant la moitié de l’année 2024 », affirme François Villeroy de Galhau sur le Livret A

Notant que le plafond du Livret A est actuellement à 22 950 €. Si vous atteignez cette limite, les intérêts perçus en 2024 seront de 688,50 € soit environ 57,40 € par mois. Celui du LDDS est à 12 000 € et avec un compte au maximum de cette limite, vous allez recevoir de 360 €, soit 30 € par mois.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Impôts 2024 : Voici les revenus 2023 à ne pas dépasser pour être exonéré par le fisc

Impôts 2024 : Voici les revenus 2023 à ne pas dépasser pour être exonéré par le fisc

Astrologie 2024 : le signe du Poisson connaitra-t-il de la chance en mars ?

Astrologie 2024 : le signe du Poisson connaitra-t-il de la chance en mars ?

Quest 3 : Voici les nouvelles fonctionnalités de suivi des mains

Quest 3 : Voici les nouvelles fonctionnalités de suivi des mains

La pièce de 2 euros distribuée aux écoliers pour les JO, une opération controverse à près de 16 millions d’euros

La pièce de 2 euros distribuée aux écoliers pour les JO, une opération controverse à près de 16 millions d’euros

Retraite : Une bonne nouvelle qui arrive à point pour les 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco

Retraite : Une bonne nouvelle qui arrive à point pour les 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco

Vinted : l’arnaque au colis vide prend fait de plus en plus de victime

Vinted : l’arnaque au colis vide prend fait de plus en plus de victime