Les 12 coups de midi : « Il m’a tripoté de partout », le maître Paul El Kharrat accusé

Le 29 juin dernier, une révélation sur Paul El Kharrat des 12 coups de midi avait étonné le plateau des « Grosses Têtes ». Laurent Ruquier clarifie les choses.

Les 12 coups de midi « Il m’a tripoté de partout », le maître Paul El Kharrat accusé

Cela fait des mois que Paul El Kharrat des « 12 coups de midi » fait partie de la bande de Laurent Ruquier sur l’émission “Les Grosses Têtes”.  Il est apparu pour la première fois à la télévision dans l’émission phare de Jean-Luc Reichmann. En effet, il a été un grand maître dans ce jeu télévisé. D’ailleurs, tout le monde a salué son intelligence. Après cette aventure, il perce dans le monde de la télévision et arrive sur RTL. Il a su s’intégrer dans l’équipe même si les choses n’étaient pas évidentes au départ.

 

Paul El Kharrat, 12 coups de midi : victime de propos déplacés

 

En octobre dernier, Paul El Kharrat avait raconté une situation qu’il a vécue quand il a débuté sa carrière. En effet, le trentenaire avait entendu des propos qui auraient pu le démoraliser et ne pas continuer. L’ancien maître de midi avait raconté sur Télé Star Play comment une femme avait dit des choses qui lui avait mis mal à l’aise. Il a dit : « Derrière mon dos, une personne qui fait partie de l’équipe pensait que je n’entendais pas et elle a alors dit que j’étais un peu bête de ne pas comprendre certaines choses ». Il n’a pas donné plus de détail à part que c’était une femme. Malgré cela, sa relation avec cette femme a évolué.

 

Le maître de midi a une main baladeuse ?

 

Dans l’émission du 29 juin dernier, le plateau des « Grosses Têtes » recevait Gérard Jugnot, Valérie Mairesse, Stéphane Plaza, Christophe Beaugrand, Paul El Kharrat et Darie Boutboul. C’est justement une révélation de Darie Boutboul qui va déranger le reste de l’équipe Boutboul qui va déranger le D’après ses propos, Paul El Kharrat des 12 coups de midi aurait eu une main baladeuse envers elle. Cette annonce a gêné le jeune homme au milieu des invités.

Heureusement, Laurent Ruquier défend le jeune homme et clarifie la situation. Il a dit à Darie BoutBoul que c’était elle qui lui a présenté ses cuisses au jeune homme. Ce que l’ancienne cavalière ne nie pas. Après tout, c’était elle qui l’a poussé en lui disant « Tâte ça, c’est ferme ! ». « Je ne voulais pas qu’il pense que j’étais molle de la tête au pied donc je lui ai fait toucher ma cuisse pour ne pas qu’il pense que j’étais molle », a-t-elle déclaré. Finalement, ils ont continué dans une bonne ambiance

Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.