Les 12 coups de midi : une candidate accusée d’avoir secoué son bébé, elle est obligée de s’expliquer

Après avoir raconté son histoire dans Les 12 coups de midi, Harmonie n’imaginait pas qu’elle allait être accusée d’avoir secoué son bébé.

Les 12 coups de midi une candidate accusée d’avoir secoué son bébé, elle est obligée de s’expliquer
© TF1
publicité

En s’exprimant sur le syndrome de bébé secoué dont son bébé a été victime dans Les 12 coups de midi, Harmonie est obligée de rectifier ses propos mal interprétés.

publicité

Un douloureux passé

Dans le numéro du jeu de midi de TF1 du 22 avril dernier, Jean-Luc Reichmann a donné la parole à Harmonie, une participante au passé douloureux. Ainsi, la candidate des 12 coups de midi a expliqué avoir cru perdre sa fille Victoire il y a quelques années qui a été victime du syndrome de bébé secoué. La jeune maman se rappelle avec émotion : « La petite fille, que vous voyez et qui va extrêmement bien, a été opérée cinq heures. Elle a eu des drains jusqu’à ses 18 mois parce qu’elle a fait deux hémorragies cérébrales et rétiniennes… à 4 mois et demi ».

Harmonie a ainsi tenu à faire de la prévention sur le sujet. « C’est la chose la plus horrible qu’on puisse faire à un enfant. Il faut absolument en parler autour de soi, c’est très méconnu. Quand on est fatigué, à bout, ça peut arriver à n’importe qui », indiquait-elle face à la caméra.

publicité

La candidate des 12 coups de midi s’explique sur le cas de son bébé secoué

Après ces terribles révélations, de nombreux téléspectateurs avaient cru qu’Harmonie était à l’origine des faits. Mais en fait, il n’en est rien. Approchée par l’association Stop Bébé secoué, la candidate des 12 coups de midi a tenu à mettre les points sur les « i ». Elle a déploré : « Je n’ai jamais secoué mon enfant. Mes propos ont été mal interprétés lors de mon témoignage sur le plateau des 12 Coups de midi ».

Par la suite, elle a tenu à raconter ce qu’il s’était réellement passé, un mois de novembre 2016. Quelques heures après avoir déposé ses enfants « au domicile de leur papa », elle a reçu le plus effrayant des appels de sa vie. Sa fille était «allongée sur une table, inanimée, entourée de pompiers ». La jeune maman a évidemment voulu en savoir plus sur les circonstances du malaise de son bébé. Malheureusement, à l’époque, « l’enquête a été classée sans suite faute de preuve ». Le seul témoin des faits était son « fils, qui était âgé de seulement 20 mois». Harmonie a expliqué : « Je voulais que Victoire soit enfin reconnue victime. J’ai posé des affiches dans le quartier. J’ai en 2019 interpellé le Procureur de la République pour une réouverture de l’enquête ».

publicité

Néanmoins, la candidate n’a pas pu dévoiler l’identité du responsable des terribles faits. Et de conclure : « Mes propos ont été déformés. Car en aucun cas je ne dis être l’auteur de ce geste infâme. Mais je n’ai pas le droit d’accuser qui que ce soit au risque d’être accusée de diffamation ».

publicité

Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .