Les compteurs Linky virent au cauchemar, l’effroyable nouvelle vient d’arriver, voici à quoi vous attendre !

Ce compteur est présenté comme un outil pour la transition écologique. Pourtant, il est à l’origine de plusieurs débats. On vous explique pourquoi …

Les compteurs Linky virent au cauchemar, l’effroyable nouvelle vient d’arriver, voici à quoi vous attendre !

Pourquoi des français s’opposent-ils avec ardeur à avoir un compteur Linky chez eux ? Aude Danieli, sociologue et docteure à l’Université Paris Est Marne-la-Vallée nous explique les raisons de cette situation …

Compteur Linky : les raisons de la méfiance 

Le compteur Linky est surnommé Big Brother par certains, en référence au roman 1984 de George Orwell. Aude Danielli explique pourquoi dans une interview donnée à Capital. En effet, ces sujets de débats deviennent son sujet de thèse. En 2010, le dysfonctionnement des compteurs Linky installés a eu raison de sa réputation. Certains foyers voient leurs factures exploser. Par conséquent, les français ont gardé cette mauvaise image. Ensuite, des associations comme Robin des Toits ou Next-up luttent contre ce compteur . Ces associations reprochent entre autres au compteur Linky de ne pas respecter la vie privée des clients. Ce qui est ironique vu que presque tous les français possèdent un smartphone en ce moment. Or, la sécurité des données n’y est pas garantie. 

Aude Danielli tient à clarifier que certaines informations relayées sont des fake news. En effet, les compteurs Linky ne prennent pas tous feu, ils ne diffusent pas des ondes mortels. L’analyse de la sociologue est que les opposants aux compteurs Linky diffusent des fausses informations. Leur but est de manipuler les opinions. Certains faits relatés par les associations sont dignes d’un film de science-fiction : “ Faire croire, par exemple, qu’une caméra est cachée dans le compteur permet de poser de façon efficace et spectaculaire la question de la protection de la vie privée”. 

Des sanctions pour les opposants au compteur

L’objectif de maintenant est d’installer des compteurs Linky dans les 10% des foyers restants. Dans le cadre de cette nouvelle phase, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a mené entre novembre 2021 et janvier 2022 une consultation publique. Le but est de définir le nouveau cadre de régulation incitative qui s’appliquera au projet Linky jusqu’en 2024.

L’une des mesures est que les clients qui refusent la pose du petit boîtier payent les surcoûts engendrés . Et pour cause ! Le relevé des index de consommation chez les personnes qui ne veulent pas d’un compteur Linky (et qui ne communiquent pas leur index) représente un coût pour Enedis. En effet, le gestionnaire doit procéder lui-même aux relevés de compteurs. Par conséquent, les consommateurs seront facturés tous les deux mois. Jusqu’à ce qu’ils acceptent l’installation d’un compteur Linky, du mois. Ainsi, la CRE a fixé la somme à 8.30 euros, tous les deux mois.

Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .