Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les crédits immobiliers sur 30 ans sont de retour : les banques rallongent les emprunts

Les crédits immobiliers sur 30 ans sont de retour : les banques rallongent les emprunts

Pour faire l’acquisition de biens immobiliers, il est nécessaire de se tourner vers les crédits immobiliers. La durée de ces derniers commence tout de même à poser problème.

Les effets des crédits immobiliers qui se rallongent sur 30 ans se font vraiment ressentir. C’est devenu un vrai problème malgré que les conditions d’emprunt aient connu des améliorations.

Des crédits immobiliers à 30 ans

Il y a trois nouvelles en ce qui concerne les crédits immobiliers. En effet, il y a la fin de la hausse des taux directeurs et les taux pratiqués par les banques auprès des particuliers. Il y a aussi le retour des principaux établissements sur le financement de l’achat des logements. Sans oublier le retour des durées de crédit immobiliers sur 30 ans.

Ces dernières années, les banques étaient réticentes sur les emprunts faits paour l’acquisition des biens immobiliers. Ainsi, elles choisissent de se cacher derrière les contraintes règlementaires. Les critères du Haut conseil de stabilité financière (HCSF) a été mis en place en 2019, bien avant la pandémie et bien avant l’inflation. Il avait presque mis fin à la distribution des crédits en bannissant plusieurs dossiers. Il y a aussi eu les contraintes à 35% maximum de taux d’effort et à 25 ans ou 27 ans pour les travaux lourds ou encore d’achats de logements à construire. D’ailleurs, le taux d’usure trimestriel constitue aussi un réel frein pour les crédits immobiliers. Mais la mensualisation de ce taux d’usure a fini par régler une partie du problème.

Les intérêts pour les emprunteurs

Cet allongement de la durée des crédits immobiliers sur 30 ans permet :

  • De réduire le taux d’endettement fixé à 35 % pour les emprunts immobiliers.
  • D’accroître sa capacité d’emprunt.
  • De diminuer par conséquent le montant des mensualités, dont les remboursements seront étalés sur une période plus longue. Ainsi, les emprunteurs retrouvent à l’instant T une souplesse budgétaire.
  • D’acquérir un bien immobilier dont la valeur sera supérieure et qui correspondra mieux à leurs besoins.

N’oublions pas que les prix de vente n’ont pas enregistré de véritable baisse en 2023, rendant ainsi l’accès à la propriété compliqué. Ainsi, le nombre de transactions immobilières avait reculé de 16 % en 2023. En revanche, le prix moyen au m² des maisons n’avait baissé que de 1,7 % sur les douze mois, et celui des appartements de 3,4 %.

Les crédits immobiliers sur 30 ans, des dangers pour les emprunteurs

Plus la durée du crédit est longue, plus il coûte cher. Vraisemblablement, ces cinq années de mensualités supplémentaires vont impliquer un surcoût particulièrement élevé à cause notamment :

  • Des taux pratiqués par certaines banques sont Les taux, historiquement bas en 2021, ne sont pas en passe de revenir à ce niveau même si la tendance est, en ce début d’année, à la stagnation.
  • De l’assurance emprunteur : l’allongement d’un emprunt rallonge aussi le nombre de mensualités de l’assurance emprunteur. Cette assurance doit être souscrite au moment de la demande du prêt immobilier.

Le coût total des crédits immobiliers sur 30 ans va coûter des milliers d’euros supplémentaires à l’investisseur qui veut devenir propriétaire pour se constituer un patrimoine.

Des conditions d’emprunt plus difficiles

Quelle que soit la durée d’un prêt immobilier, il faut savoir que chaque établissement bancaire détient ses propres conditions. Toutefois, la banque accorde des crédits immobiliers à 30 ans si :

  • Le profil du futur emprunteur présente des garanties solides : il faut avoir un contrat à durée indéterminée (CDI) ou fonctionnaire. Attention, les particuliers en contrat à durée déterminée (CDD) ou qui travaillent à leur compte, en tant qu’indépendants, peuvent aussi solliciter un prêt pour accéder à la propriété. Cependant, ce type de profil peut passer au second plan. Il est donc préférable de se faire aider par un courtier expert en crédit immobilier.
  • L’emprunteur possède un apport personnel : ce dernier met en avant la capacité à épargner du futur acquéreur. Il fera figure d’assurance pour les banques qui seront disposées à lui accorder un crédit peut-être plus conséquent. Si le futur acquéreur ne possède pas d’apport personnel, la mise sur pied d’un emprunt ne sera pas impossible mais compliquée.
  • L’acquéreur est jeune et est primo-accédant : les prêts d’une durée de 30 ans, déjà délivrés par les banques, ont été surtout accordés à des primo-accédants, âgés d’une trentaine d’années. Il va sans dire que l’âge du futur emprunteur est un critère déterminant pour les prêteurs.
  • L’emprunteur est certain de ne pas dépasser le niveau d’endettement : le taux d’endettement est actuellement fixé à 35 %, assurance de prêt incluse, pour un emprunt immobilier. Ce pourcentage, à ne pas dépasser, est recommandé par le Haut conseil de stabilité financière depuis janvier 2021.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Fini le vinaigreAcide citrique éliminer calcaire bouilloire blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Fini le vinaigre blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz... Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz… Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

"On m'a condamnée à mort" : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement

« On m’a condamnée à mort » : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement