Les premières traces de Delphine Jubillar retrouvées ? Cet élement qui accélère l’enquête

L’affaire Delphine Jubillar vient de connaître un nouveau rebondissement. Un élément clé qui va faire avancer l’enquête a été retrouvé.

Les premières traces de Delphine Jubillar retrouvées  Cet élement qui accélère l'enquête
© FACEBOOK
publicité

Dernièrement, l’affaire Delphine Jubillar vient de connaitre un nouveau rebondissement. En effet, un foulard vient d’être retrouvé dans la nature, à des kilomètres du domicile du couple. Apparemment, c’était aux abords de Cagnac-les-Mines par les enquêteurs. Vraisemblablement, ce foulard rose pourrait appartenir à Delphine Jubillar. Notant que cette mère de famille est portée disparue depuis le 16 décembre 2020.

publicité

Un nouvel élément dans l’affaire de disparition de Delphine Jubillar

Jusqu’à aujourd’hui, Delphine Jubillar reste introuvable. De plus, seul son mari Cédric reste le seul et unique suspect dans cette affaire. Les enquêteurs veulent à tout prix retrouver le corps de l’infirmière. Très récemment, l’une des parties civiles de l’enquête a été convoquée à la gendarmerie pour identifier un foulard rose. Mais, pourquoi ce foulard n’a-t-il pas été retrouvé plus tôt ? Vraisemblablement, la région où habitait le couple Jubillar est parsemée de mines abandonnées et de décharges sauvages. Ainsi, il est probable que Delphine Jubillar est allée s’aventurer dans ces lieux avant sa disparition.

Néanmoins, l’identification de l’écharpe rose remet sur la table une information très préoccupante. Effectivement, Cédric Jubillar ne se souvient pas de la manière dont était habillée sa femme avant sa disparition. Lors de son premier interrogatoire avec les gendarmes, il déclare que son épouse avait mis une doudoune blanche. Il ne s’était souvenu d’aucune autre information.

publicité

publicité

Christophe Hondelatte ne veut toujours pas commenter l’affaire

Christophe Hondelatte adore parer de différents faits qui suscitent l’engouement. Or, surprenante que ça peut être, il n’a toujours pas parlé de l’affaire de disparition de Delphine Jubillar. Récemment, il fait part de la cause de cette décision dans les colonnes du Journal du dimanche du 12 décembre 2021. « Mon obsession ? C’est la vérité sur le fond d’une affaire. La neutralité, la loyauté envers le système judiciaire. C’est pourquoi je ne relate jamais d’histoires qui ne sont pas jugées », avait-il martelé. Effectivement, à de nombreuses reprises, on lui a demandé d’évoquer cette étrange disparition. D’ailleurs, le principal suspect est l’époux de la disparue, Cédric Jubillar. Mais pour l’instant, il n’est pas prêt de changer d’avis, car il affirme ne rien savoir de l’affaire.

publicité

Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.